Votre compte

24 images. No. 182, Mai-Juillet 2017


En ouverture de ce numéro estival, Benoît Dequen affirme qu’« il est plus important que jamais d’abattre les murs, de décloisonner la cinéphilie, mais aussi la nature des voix qui s’expriment sur et autour du cinéma. » C’est pourquoi 24 images ouvre ses pages d’été au théâtre. Se détournant de la compilation de films tirés de texte dramatique, ce numéro s’intéresse au passage de l’écran à la scène et aux démarches singulières d’hommes et de femmes de théâtre passionnés et inspirés par le 7e art. Le décloisonnement créatif est également mis de l’avant avec un hommage à Seijun, un survol personnel de Ralph Elawani sur le cinéma et la contre-culture à Montréal, un dernier salut à l’acteur Tomás Milián, aussi à l’aise dans la série B que chez Antonioni, et une tragédie théâtrale en 4 chants sur l’histoire de l’art vidéo.
4,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “24 images. No. 182, Mai-Juillet 2017”

Fiche technique

Résumé

En ouverture de ce numéro estival, Benoît Dequen affirme qu’« il est plus important que jamais d’abattre les murs, de décloisonner la cinéphilie, mais aussi la nature des voix qui s’expriment sur et autour du cinéma. » C’est pourquoi 24 images ouvre ses pages d’été au théâtre. Se détournant de la compilation de films tirés de texte dramatique, ce numéro s’intéresse au passage de l’écran à la scène et aux démarches singulières d’hommes et de femmes de théâtre passionnés et inspirés par le 7e art. Le décloisonnement créatif est également mis de l’avant avec un hommage à Seijun, un survol personnel de Ralph Elawani sur le cinéma et la contre-culture à Montréal, un dernier salut à l’acteur Tomás Milián, aussi à l’aise dans la série B que chez Antonioni, et une tragédie théâtrale en 4 chants sur l’histoire de l’art vidéo.

Biographie d’André Roy

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire