Votre compte

Alibis 54


LES FICTIONS : « N'en déplaise à James Bond », de Geneviève Blouin ; « Petite Sirène », de Daniel-Yves Crouzet ; « Les Patins de Cassandra », de Jonathan Reynolds ; « La Balle dans le coude de Pancho Villa », de Camille Bouchard. LES ARTICLES : « L'Année 2014 du polar québécois », d'André Jacques ; « Conversation avec Harlan Coben », de Pascale Raud. LES CHRONIQUES : « Camera oscura » ; « Le crime en vitrine » ; « Dans la mire ».
4,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Alibis 54”

Fiche technique

Résumé

LES FICTIONS : « N'en déplaise à James Bond », de Geneviève Blouin ; « Petite Sirène », de Daniel-Yves Crouzet ; « Les Patins de Cassandra », de Jonathan Reynolds ; « La Balle dans le coude de Pancho Villa », de Camille Bouchard. LES ARTICLES : « L'Année 2014 du polar québécois », d'André Jacques ; « Conversation avec Harlan Coben », de Pascale Raud. LES CHRONIQUES : « Camera oscura » ; « Le crime en vitrine » ; « Dans la mire ».

Biographie de Geneviève Blouin

Historienne férue d’arts martiaux, Geneviève Blouin, entre deux projets de romans, aime tâter du texte court. Cet éclectisme semble lui réussir, car ses nouvelles et novella se sont méritées quelques prix, notamment un Aurora-Boréal pour la novella Le Chasseur (Les Six brumes), tandis que sa trilogie de romans historiques Hanaken (Phoenix) a reçu le Prix Canada-Japon en 2016. Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Antiquité, Geneviève se définit parfois comme une spécialiste des gens nés « avant le péché originel ». CAMILLE BOUCHARD est né en 1955 à Forestville, sur la Côte-Nord. Auteur de plus de soixante-dix romans jeunesse, une dizaine de romans grand public et plus de trente courts récits et reportages, Camille Bouchard, tout en poursuivant ses voyages sur tous les continents, s’est vu remettre de nombreux prix littéraires dont la plus prestigieuse récompense canadienne – Prix du Gouverneur général du Canada – pour lequel il a été lauréat en 2005 et finaliste à quatre autres reprises en 2008, 2011, 2012 et 2013. Certaines de ses œuvres apparaissent également sur des listes de sélection internationale, entre autres l’éminente White Raven’s International List of Honour. Yves-Daniel Crouzet habite en région parisienne. Depuis 2006 il alimente régulièrement revues et anthologies en récits policiers, fantastiques, insolites et parfois même de SF surannée et nostalgique. En 2009, son polar Les Fantômes du Panassa a reçu le prix du jury du roman de l’été du magazine français Femme Actuelle. Un recueil de nouvelles, Mortelles Attractions, lui a succédé en 2010. Ces deux livres sont parus aux éditions Les Nouveaux Auteurs. Il vient de terminer un nouveau roman bavard, violent et excessif, pour lequel il aimerait bien trouver un nouvel éditeur. On peut suivre son actualité sur son blogue : http://yvesdanielcrouzet.blogspot.com/ Auteure de nouvelles parues dans diverses revues, Martine Latulippe est toutefois le plus souvent associée à la littérature jeunesse. Elle a écrit 40 romans jeune public et a obtenu plusieurs prix (Prix Ville de Québec/Salon international du livre de Québec 2007, 2009 et 2013, Prix Magazine Enfants Québec 2010 Album de l’année, etc.). S’ajoutent à cette feuille de route de nombreuses nominations et de multiples invitations pour rencontrer ses lecteurs partout au Québec et au Canada. Elle consacre tout son temps à l’écriture, aux rencontres d’auteure, à la direction littéraire de la revue Alibis… et à ses deux filles ! www.martinelatulippe.net Né à Bromptonville, Jonathan Reynolds écrit des histoires de peur depuis son enfance. Est-ce parce qu’il est né la même année qu’Alfred Hitchcock est mort ? Ou alors est-ce parce qu’il ne parvient pas à faire de cauchemars, la nuit ? À ce jour, il a publié une douzaine de livres d’épouvante (romans, romans jeunesse, recueils de nouvelles) chez différents éditeurs ainsi qu’une quarantaine de nouvelles dans plusieurs revues et fanzines spécialisés (Solaris, Alibis, Brins d’éternité, etc.). Il est persuadé que les femmes viennent toutes de la vallée de porcelaine et qu’elles sont dangereuses. Il occupe depuis juin 2015 le poste de coordonnateur aux revues Solaris et Alibis. Oserez-vous visiter son antre ? http://aveugle.wordpress.com/

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire