Votre compte

Après


" Quand je suis seule je déblatère, je me rappelle le bonheur qu'on avait au lit tous les deux, les riches ont sûrement pas mieux. Disons donc, monsieur le Brigadier – excusez, je vous retarde, la gendarmerie ça doit être comme l'armée l'heure c'est l'heure, moi mon lapin à demi dépiauté ça attendra, je serai longue aussi pour le bouffer, la petite n'a jamais faim – disons que l'après-midi je m'embête, ici y a pas de distractions pas de radio ni télé, personne qui passe devant la fenêtre, ce serait pour moi le grand silence du désert sans mon bruit pour me distraire. C'était comme ça. Mais depuis quelques jours vers les quatre heures, pendant que je chauffe le lait de la petite avec le souci de le bien bouillir par crainte de la fièvre des vaches donc vers quatre heures quatre heures et quart comme je tiens la casserole sur le fourneau en agitant la mouvette voilà que j'entends des pas. " A. S.

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Après”

Fiche technique

  • Auteur : Annie SAUMONT
  • Éditeur : Julliard
  • Date de parution : 31/10/18
  • EAN : 9782260024293
  • Format : ePub
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Quand je suis seule je déblatère, je me rappelle le bonheur qu'on avait au lit tous les deux, les riches ont sûrement pas mieux. Disons donc, monsieur le Brigadier – excusez, je vous retarde, la gendarmerie ça doit être comme l'armée l'heure c'est l'heure, moi mon lapin à demi dépiauté ça attendra, je serai longue aussi pour le bouffer, la petite n'a jamais faim – disons que l'après-midi je m'embête, ici y a pas de distractions pas de radio ni télé, personne qui passe devant la fenêtre, ce serait pour moi le grand silence du désert sans mon bruit pour me distraire. C'était comme ça. Mais depuis quelques jours vers les quatre heures, pendant que je chauffe le lait de la petite avec le souci de le bien bouillir par crainte de la fièvre des vaches donc vers quatre heures quatre heures et quart comme je tiens la casserole sur le fourneau en agitant la mouvette voilà que j'entends des pas. " A. S.

Biographie d’Annie SAUMONT

Née à Cherbourg, Annie Saumont s'est d'abord illustrée en tant que traductrice, notamment de J.D. Salinger. Auteure de plus de trois cents nouvelles et d'une vingtaine de recueils, Annie Saumont a reçu de nombreux prix littéraires, dont le Goncourt de la nouvelle pour Quelquefois dans les cérémonies (Gallimard, 1981), le Grand prix de la nouvelle de la Société Des Gens de Lettres pour Je suis pas un camion (Seghers, 1989), le prix Renaissance de la nouvelle pour Les voilà quel bonheur (Julliard, 1994) ainsi que le prix de la Nouvelle décerné par l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. Koman sa sécri émé ? (2005), Les Croissants du dimanche (2008), Encore une belle journée (2010), Le Tapis du salon (2012), Un si beau parterre de pétunias (2013) sont paru aux éditions Julliard. Florilège (2017) publié à titre posthume rassemble une quarantaine de courts récits caractéristiques de son style inimitable.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire