Votre compte

Bifrost n° 77


Me voilà seul dans la maison, et les souvenirs reviennent.
Les miens, ceux de mon été ici, celui de mes huit ans, l’été de personne d’autre. Pas celui d’Hugo. Le mien.
Tout a commencé par l’image de la gouvernante en train de m’entraîner le long d’un des couloirs de l’étage,
surgie de nulle part alors que j’empruntais le couloir en question. Puis des moments précis avec Carl,
des jeux, des discussions, la certitude très nette que je l’admirais, que j’adorais sa présence mais qu’il n’était
pas vraiment là, pas tout à fait comme nous. Certains souvenirs sont anodins.
D’autres sont des bribes isolées qui ne riment à rien.
J’ai des flashes d’une grande salle rouge et de jeux impossibles…

Mélanie Fazi
La Clé de Manderley

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Bifrost n° 77”

Fiche technique

Résumé

Me voilà seul dans la maison, et les souvenirs reviennent.
Les miens, ceux de mon été ici, celui de mes huit ans, l’été de personne d’autre. Pas celui d’Hugo. Le mien.
Tout a commencé par l’image de la gouvernante en train de m’entraîner le long d’un des couloirs de l’étage,
surgie de nulle part alors que j’empruntais le couloir en question. Puis des moments précis avec Carl,
des jeux, des discussions, la certitude très nette que je l’admirais, que j’adorais sa présence mais qu’il n’était
pas vraiment là, pas tout à fait comme nous. Certains souvenirs sont anodins.
D’autres sont des bribes isolées qui ne riment à rien.
J’ai des flashes d’une grande salle rouge et de jeux impossibles…

Mélanie Fazi
La Clé de Manderley

Biographie de Mélanie FAZI

Mélanie Fazi est née à Dunkerque. Après des études d'anglais, elle passe un DESS de traduction. Elle commence à traduire des nouvelles pour la revue Ténèbres tout en commençant à en écrire à son tour. Ses nouvelles paraissent dans diverses anthologies à partir de l'an 2000. En 2002, les éditions Bragelonne l'engagent comme traductrice. Elle traduit notamment des œuvres de Lois McMaster Bujold, Elizabeth Moon, Poppy Z. Brite, Graham Joyce, Lisa Tuttle… Mélanie Fazi vit à Paris où elle continue à écrire des nouvelles de fantastique, un genre littéraire dont elle est aujourd’hui l’une des voix françaises les plus originales et les plus brillantes, comme le confirment ses trois prix Merlin, son prix Masterton et ses deux Grand prix de l’Imaginaire. Ses deux recueils et l’un de ses romans ont récemment été réédités en Folio SF et plusieurs de ses nouvelles traduites aux Etats-Unis, signe de la reconnaissance croissante du « coup de cœur » des Imaginales 2008. Né en 1969 à Morlaix et habitant Paris, Stéphane Beauverger a eu la chance, pendant sa formation de journaliste, d’avoir comme professeur Pierre Christin, le scénariste de Valérian, des premiers récits de Bilal, d’Annie Goetzinger et de bien d’autres, lequel l’a poussé à écrire. Corbeyran, autre scénariste connu, l’aide à débuter dans le métier. Mais c’est dans l’univers des jeux vidéo qu’il sera d’abord scénariste, à partir de 1996. Chromozone, premier roman d’une trilogie, est d’emblée salué par la critique. Il s’agit d’un futur proche où la civilisation a régressé à cause d’un virus informatique se transmettant à l’homme. C’est violent, acerbe, étourdissant de trouvailles, et mené à un rythme d’enfer, dans la droite ligne de ses auteurs favoris, Norman Spinrad et John Brunner. Stéphane Beauverger n’a pas abandonné la BD pour autant puisqu’il a publié chez Panini le premier tome d’une série délicieusement macabre : il s’agit d’un polar chez les zombies... Qualifié à juste titre dès son 1er roman comme l’une des valeurs montantes de la nouvelle génération, Stéphane Beauverger est aujourd’hui un écrivain majeur de la SF française comme le confirme son quatrième roman, une incroyable histoire alternative de la flibuste en proie aux paradoxes temporels ! Réconcilier les fans purs et durs de la science-fiction et les amateurs d’histoires de pirates n’était pas une pari aisé. Le Déchronologue y parvient brillamment. Écrivain australien né à Perth en 1961, Greg Egan publie son premier récit, An Unusual Angle, en 1983. Plus de vingt-cinq ans plus tard, après avoir révolutionné la science-fiction à travers dix romans et une soixantaine de nouvelles — un talent unique salué par le prix Hugo et le John W. Campbell Memorial Award —, il est unanimement considéré comme l’écrivain le plus fascinant de sa génération et la meilleur clé qu’offre le domaine pour appréhender les vertiges annoncés du siècle nouveau. Après une éclipse littéraire de quelques années, lors desquelles il s’est consacré à l’aide aux réfugiés, Egan est revenu aux affaires avec Incandescence en 2008. Son huitième roman, Zendegi, vient de paraître en France.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire