Votre compte

Ciel variable. No. 112, Été 2019


Trois expositions récentes offrent à la revue Ciel variable l’occasion de jeter un regard inusité sur l’acte de collectionner. Serge Clément présente, avec Archipel, la collection de tous les livres photographiques qu’il a conçus, livres que l’on peut comprendre comme des mises en séquence de collections de ses propres images. Avec Tout ceci est impossible, Bertrand Carrière plonge dans la collection de la Cinémathèque québécoise en s’intéressant au film noir dont il extrait des images-types tout en explorant les jeux de temporalités propres au fondu enchaîné. Enfin, la collection Lazare représente avec États d’âmes, esprit des lieux un exemple assez rare d’une collection rassemblée patiemment au fil des ans pour refléter une vision teintée de mélancolie sur un monde en difficultés. La rubrique « Focus », elle, propose d’explorer le documentaire Le tribunal sur le Congo de Milo Rau, la 22e édition de Paris Photo, Anthropocene fatigue d’Edward Burtynsky et In Pursuit of Magic, exposition rétrospective du travail de Nathan Lyons.
5,00 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Ciel variable. No. 112, Été 2019”

Fiche technique

Résumé

Trois expositions récentes offrent à la revue Ciel variable l’occasion de jeter un regard inusité sur l’acte de collectionner. Serge Clément présente, avec Archipel, la collection de tous les livres photographiques qu’il a conçus, livres que l’on peut comprendre comme des mises en séquence de collections de ses propres images. Avec Tout ceci est impossible, Bertrand Carrière plonge dans la collection de la Cinémathèque québécoise en s’intéressant au film noir dont il extrait des images-types tout en explorant les jeux de temporalités propres au fondu enchaîné. Enfin, la collection Lazare représente avec États d’âmes, esprit des lieux un exemple assez rare d’une collection rassemblée patiemment au fil des ans pour refléter une vision teintée de mélancolie sur un monde en difficultés. La rubrique « Focus », elle, propose d’explorer le documentaire Le tribunal sur le Congo de Milo Rau, la 22e édition de Paris Photo, Anthropocene fatigue d’Edward Burtynsky et In Pursuit of Magic, exposition rétrospective du travail de Nathan Lyons.

Biographie de Jacques Doyon

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire