Votre compte

Cinémas du monde


Gilles Marsolais est l’un des critiques de cinéma les plus respectés au Québec. Il a rassemblé dans ce livre les critiques de près de 200 films du répertoire cinématographique des 25 dernières années. Chaque texte se termine par les renseignements « bibliographiques » d’usage : titre, lieu et année de réalisation, réalisateur, scénariste, photo, musique et interprètes, durée, etc.

Ce livre est classé dans les catégories :

24,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cinémas du monde”

Fiche technique

Résumé

Gilles Marsolais est l’un des critiques de cinéma les plus respectés au Québec. Il a rassemblé dans ce livre les critiques de près de 200 films du répertoire cinématographique des 25 dernières années. Chaque texte se termine par les renseignements « bibliographiques » d’usage : titre, lieu et année de réalisation, réalisateur, scénariste, photo, musique et interprètes, durée, etc.

Biographie de Gilles Marsolais

Gilles Marsolais est l’un des critiques de cinéma les plus respectés au Québec. Il a fondé, et dirigé pendant quinze ans, le programme de cinéma, au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, à l’Université de Montréal. Il y a créé la formule des « Ateliers de critique cinématographique » qu’il a animés avec passion pendant vingt-cinq ans, et qui ont inspiré une génération de critiques de cinéma. Il est l’auteur de plusieurs essais sur le cinéma, dont L’aventure du cinéma direct revisitée (Les 400 coups, 1997), un incontournable sur le sujet depuis sa première édition (Seghers, 1974). On lui doit aussi Le film sur l’art, l’art et le cinéma : fragments, passages (Triptyque, 2005) et Cinéma québécois. De l’artisanat à l’industrie (Triptyque, 2011). Il a également collaboré au journal Le Devoir pendant de nombreuses années. Toujours actif dans le domaine de la critique de cinéma, il est membre du comité de rédaction de la revue 24 images.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire