Votre compte

Cinémas. Vol. 29 No. 1, Automne 2018


Pour son plus récent numéro, la revue Cinémas propose un dossier sur l’éclatement du cinéma, ses formes et la théorie. Le cinéma se disperse sur différents supports, mais il se transforme aussi en autre chose, encore indéterminée. Un travail sur les définitions s’impose. Pour saisir théoriquement certains bouleversements récents en s’appuyant sur des concepts forts qui peuvent nous éclairer, chaque auteur de ce dossier propose une notion clé pour observer tant ce qui demeure du cinéma que ce qui change. Penser l’éclatement, ce n’est pas penser une « essence » (une ontologie), même élastique, du cinéma, mais bien s’intéresser aux lignes de fracture elles-mêmes, aux distinctions et aux articulations conceptuelles qu’elles manifestent. Il s’agit de discerner certains phénomènes contemporains tout en affinant les concepts qui permettent de parler de cinéma, quitte à réexaminer certaines définitions acquises ou « organiques », au sens où elles étaient liées à un état précédent du cinéma. (source : Cinémas)
8,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cinémas. Vol. 29 No. 1, Automne 2018”

Fiche technique

Résumé

Pour son plus récent numéro, la revue Cinémas propose un dossier sur l’éclatement du cinéma, ses formes et la théorie. Le cinéma se disperse sur différents supports, mais il se transforme aussi en autre chose, encore indéterminée. Un travail sur les définitions s’impose. Pour saisir théoriquement certains bouleversements récents en s’appuyant sur des concepts forts qui peuvent nous éclairer, chaque auteur de ce dossier propose une notion clé pour observer tant ce qui demeure du cinéma que ce qui change. Penser l’éclatement, ce n’est pas penser une « essence » (une ontologie), même élastique, du cinéma, mais bien s’intéresser aux lignes de fracture elles-mêmes, aux distinctions et aux articulations conceptuelles qu’elles manifestent. Il s’agit de discerner certains phénomènes contemporains tout en affinant les concepts qui permettent de parler de cinéma, quitte à réexaminer certaines définitions acquises ou « organiques », au sens où elles étaient liées à un état précédent du cinéma. (source : Cinémas)

Biographie de Guillaume Soulez

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire