Votre compte

Combat avec l'ombre

Marc-Olivier Cayre (afterword_by)

Denis Élie (illustrator)

Jean Gagnon (illustrator)

Marc Lacour (illustrator)

Loris Talmart (illustrator)


Tout à la fois une histoire d’amour du théâtre, et celle d’une passion à trois, Combat avec l’ombre s’anime sans cesse du ton naturel des personnages, de leurs mouvements au quotidien et par l’intrigue dramatique qui se joue. Engagés malgré eux dans des destins parallèles, en quête chacun d’une vérité difficile à admettre par l’autre, et comme manipulés par leur propre destin, ils iront au bout de leur route, seuls. Installé dans l’apparente tranquillité que lui confère une confortable célébrité, en proie aux seuls problèmes de sa création théâtrale, Étienne semble ne plus prendre plaisir qu’à mettre en scène son oisiveté d’amant blessé et, tel Dorian Gray, à détruire — dans sa victime — toute apparence de pureté. Déployant — avec délectation — un égoïsme sans bornes, Pygmalion tyrannique, amusé de se provoquer lui-même et prêt, comme Don Juan, à relever ses propres défis avec une rare cruauté, Étienne mènera Patrick et Olivier jusqu’aux limites où il n’aura pas eu le courage d’aller. Le Combat avec l’ombre, c’est aussi de vraies tendresses et des émotions fortes, simples et sincères, même si elles ont du mal à cacher le combat sans merci des personnages, distribués dans des rôles complexes et contradictoires tout à la fois. Combat avec l’ombre, c’est l’aventure de deux êtres qui se sont aimés à contretemps. L’histoire d’un malentendu. C’est aussi un crime parfait.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Combat avec l'ombre”

Fiche technique

Résumé

Tout à la fois une histoire d’amour du théâtre, et celle d’une passion à trois, Combat avec l’ombre s’anime sans cesse du ton naturel des personnages, de leurs mouvements au quotidien et par l’intrigue dramatique qui se joue. Engagés malgré eux dans des destins parallèles, en quête chacun d’une vérité difficile à admettre par l’autre, et comme manipulés par leur propre destin, ils iront au bout de leur route, seuls. Installé dans l’apparente tranquillité que lui confère une confortable célébrité, en proie aux seuls problèmes de sa création théâtrale, Étienne semble ne plus prendre plaisir qu’à mettre en scène son oisiveté d’amant blessé et, tel Dorian Gray, à détruire — dans sa victime — toute apparence de pureté. Déployant — avec délectation — un égoïsme sans bornes, Pygmalion tyrannique, amusé de se provoquer lui-même et prêt, comme Don Juan, à relever ses propres défis avec une rare cruauté, Étienne mènera Patrick et Olivier jusqu’aux limites où il n’aura pas eu le courage d’aller. Le Combat avec l’ombre, c’est aussi de vraies tendresses et des émotions fortes, simples et sincères, même si elles ont du mal à cacher le combat sans merci des personnages, distribués dans des rôles complexes et contradictoires tout à la fois. Combat avec l’ombre, c’est l’aventure de deux êtres qui se sont aimés à contretemps. L’histoire d’un malentendu. C’est aussi un crime parfait.

Biographie d’Hubert de Luze

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire