Votre compte

Conversation avec Hannah Höch

Conversation avec Hannah Höch


Hannah Höch revient sur les années d’émergence du mouvement le plus radical des avant-gardes européennes et sur son propre parcours. Elle rencontre Raoul Hausmann dès 1915. Alors que ce dernier est encore marqué par le Blaue Reiter, elle-même s’intéresse vivement à l’abstraction, à Kandinsky en particulier, avant de se tourner, comme Hausmann, vers le photomontage. Elle retrace ici la genèse de cette technique, qui vise à intégrer le monde des machines et de l’industrie dans l’art. Elle se souvient de la première foire du Club Dada, alors que celui-ci est encore empreint d’idées communistes. Avec esprit et vivacité, elle livre aussi ses souvenirs sur Kurt Schwitters, Piet Mondrian, George Grosz et révèle un pan méconnu des grandes heures de l’avant-garde la plus radicale du XXesiècle. Le poète, essayiste et traducteur américain Edouard Roditi (1910-1992) a vécu une bonne partie de sa vie en Europe, où il a œuvré comme critique d’art pour différents périodiques français, anglais et américains. Auteur d’une biographie de Magellan, d’un essai sur Oscar Wilde et d’une multitude de textes en vers et en prose, il fut proche du mouvement surréaliste et le premier à traduire les écrits d’André Breton en anglais. Il œuvra également en qualité d’interprète lors du procès de Nuremberg.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,99 €
Sortie prévue le 31/12/39. ?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Conversation avec Hannah Höch”

Fiche technique

Résumé

Hannah Höch revient sur les années d’émergence du mouvement le plus radical des avant-gardes européennes et sur son propre parcours. Elle rencontre Raoul Hausmann dès 1915. Alors que ce dernier est encore marqué par le Blaue Reiter, elle-même s’intéresse vivement à l’abstraction, à Kandinsky en particulier, avant de se tourner, comme Hausmann, vers le photomontage. Elle retrace ici la genèse de cette technique, qui vise à intégrer le monde des machines et de l’industrie dans l’art. Elle se souvient de la première foire du Club Dada, alors que celui-ci est encore empreint d’idées communistes. Avec esprit et vivacité, elle livre aussi ses souvenirs sur Kurt Schwitters, Piet Mondrian, George Grosz et révèle un pan méconnu des grandes heures de l’avant-garde la plus radicale du XXesiècle. Le poète, essayiste et traducteur américain Edouard Roditi (1910-1992) a vécu une bonne partie de sa vie en Europe, où il a œuvré comme critique d’art pour différents périodiques français, anglais et américains. Auteur d’une biographie de Magellan, d’un essai sur Oscar Wilde et d’une multitude de textes en vers et en prose, il fut proche du mouvement surréaliste et le premier à traduire les écrits d’André Breton en anglais. Il œuvra également en qualité d’interprète lors du procès de Nuremberg.

Biographie d’Edouard RODITI

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire