Votre compte

Correspondance, tome 4


En épigraphe aux Notes pour servir à l’histoire de l’I.S. de 1969 à 1971, parues en 1972 dans La Véritable Scission, Guy Debord plaçait deux citations ; l’une tirée de L’Idéologie allemande : «Les individus sont tels qu’ils manifestent leur vie. Ce qu’ils sont coïncide donc avec leur production, aussi bien par ce qu’ils produisent que par la manière dont ils le produi-sent» ; l’autre, des Mémoires du cardinal de Retz : «L’on a plus de peine, dans les partis, à vivre avec ceux qui en sont qu’à agir contre ceux qui y sont opposés.»

C’est sur la base de telles réalités qu’un débat d’orientation, au sein même de l’I.S., fut engagé au début de 1970 pour provoquer une «véritable scission» dans l’I.S. Mais aussi, et à plus forte raison, «dans le vaste et informe mouvement de contestation» empreint d’idéologie et, par là même, sujet à toutes les récupérations ou manipulations possibles. L’Italie, en premier lieu, connaîtra dès cette époque bombes et autres formes éprouvées du terrorisme d’Etat.

Ce volume 4 de la Correspondancede Guy Debord témoigne de tout cela et, de manière tout aussi exemplaire, de l’emploi «fait du temps» qui, de l’aveu même de l’auteur, «composait un ensemble qui ressemblait aux plus heureux désordres» de sa jeunesse.

Ce livre est classé dans les catégories :

33,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Correspondance, tome 4”

Fiche technique

  • Auteur : Guy Debord
  • Éditeur : Fayard
  • Date de parution : 06/10/04
  • EAN : 9782213645643
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 624
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

En épigraphe aux Notes pour servir à l’histoire de l’I.S. de 1969 à 1971, parues en 1972 dans La Véritable Scission, Guy Debord plaçait deux citations ; l’une tirée de L’Idéologie allemande : «Les individus sont tels qu’ils manifestent leur vie. Ce qu’ils sont coïncide donc avec leur production, aussi bien par ce qu’ils produisent que par la manière dont ils le produi-sent» ; l’autre, des Mémoires du cardinal de Retz : «L’on a plus de peine, dans les partis, à vivre avec ceux qui en sont qu’à agir contre ceux qui y sont opposés.»

C’est sur la base de telles réalités qu’un débat d’orientation, au sein même de l’I.S., fut engagé au début de 1970 pour provoquer une «véritable scission» dans l’I.S. Mais aussi, et à plus forte raison, «dans le vaste et informe mouvement de contestation» empreint d’idéologie et, par là même, sujet à toutes les récupérations ou manipulations possibles. L’Italie, en premier lieu, connaîtra dès cette époque bombes et autres formes éprouvées du terrorisme d’Etat.

Ce volume 4 de la Correspondancede Guy Debord témoigne de tout cela et, de manière tout aussi exemplaire, de l’emploi «fait du temps» qui, de l’aveu même de l’auteur, «composait un ensemble qui ressemblait aux plus heureux désordres» de sa jeunesse.

Biographie de Guy Debord

Guy Debord (28 décembre 1931 - 30 novembre 1994) est écrivain, théoricien et cinéaste. Il a participé à la fondation de l'Internationale situationniste (IS), dont il a dirigé la revue (rééditée en 1997 par les éditions Fayard, de même que La Véritable Scission en 1998).Guy Debord est sans doute le penseur révolutionnaire le plus important de la deuxième moitié du xxe siècle. Il est notamment l'auteur de La Société du spectacle en 1967, de Commentaires sur la société du spectacle en 1988 (réédités par Gallimard en 1992), de Panégyrique 1 et 2 (Gallimard, 1993/Fayard, 1997). Les éditions Fayard ont publié Le Marquis de Sade a des yeux de fille en 2004, ainsi que, entre 1999 et 2007, six volumes de sa correspondance.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire