Votre compte

COVID-19 : choc sanitaire et géopolitique


La crise du COVID-19 a durement frappé les pays membres de l’Union européenne. Analysant ses premiers effets sur les grands équilibres mondiaux, Josep Borrell, son haut représentant pour la politique étrangère, propose six grands choix politiques pour conforter la résilience de l’Union et la doter d’une véritable autonomie stratégique. Thomas Gomart relève quant à lui que la crise a produit une véritable inversion des représentations : hier, l’Occident entendait exporter ses valeurs universelles ; aujourd’hui, il est récepteur des recettes techno-politiques venues d’Asie. En tout état de cause, entre les mastodontes américain et chinois, l’Europe est à l’heure des choix.

La mise en scène de la rivalité sino-américaine, au-delà des intérêts divergents, doit beaucoup à la campagne présidentielle américaine. L’occasion d’un bilan : Trump est-il une erreur historique, ou traduit-il, avec son style, la réalité de l’Amérique ? Ses actes, ses décisions économiques et diplomatiques sont-ils erratiques ou suivent-ils la logique de ses promesses électorales ? Jusqu’où s’inscrivent-ils en rupture avec les choix des administrations précédentes ? Bref, le trumpisme existe-t-il, au-delà des effets de communication ? Et le retour d’une administration démocrate bouleverserait-il la politique étrangère du pays ?

Et l’agenda du monde continue, avec des échéances toujours présentes : les négociations post-Brexit, la réforme de la zone franc d’Afrique, le problématique démantèlement du nucléaire au Japon...

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “COVID-19 : choc sanitaire et géopolitique”

Fiche technique

Résumé

La crise du COVID-19 a durement frappé les pays membres de l’Union européenne. Analysant ses premiers effets sur les grands équilibres mondiaux, Josep Borrell, son haut représentant pour la politique étrangère, propose six grands choix politiques pour conforter la résilience de l’Union et la doter d’une véritable autonomie stratégique. Thomas Gomart relève quant à lui que la crise a produit une véritable inversion des représentations : hier, l’Occident entendait exporter ses valeurs universelles ; aujourd’hui, il est récepteur des recettes techno-politiques venues d’Asie. En tout état de cause, entre les mastodontes américain et chinois, l’Europe est à l’heure des choix.

La mise en scène de la rivalité sino-américaine, au-delà des intérêts divergents, doit beaucoup à la campagne présidentielle américaine. L’occasion d’un bilan : Trump est-il une erreur historique, ou traduit-il, avec son style, la réalité de l’Amérique ? Ses actes, ses décisions économiques et diplomatiques sont-ils erratiques ou suivent-ils la logique de ses promesses électorales ? Jusqu’où s’inscrivent-ils en rupture avec les choix des administrations précédentes ? Bref, le trumpisme existe-t-il, au-delà des effets de communication ? Et le retour d’une administration démocrate bouleverserait-il la politique étrangère du pays ?

Et l’agenda du monde continue, avec des échéances toujours présentes : les négociations post-Brexit, la réforme de la zone franc d’Afrique, le problématique démantèlement du nucléaire au Japon...

Biographie de Josep Borrell

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire