Votre compte

Croire au matin


« Je crois au matin. »   Charles Palant
  Qu’en est-il de l’enfance, de la transmission, de la  parole, de l’espoir, de l’humanité, soixante-dix ans  après Auschwitz ? Lorsque l’analyse historique  et la politique ont échoué à faire barrage à la barbarie, à  vaincre l’obscurantisme, ne reste-t-il pas la création littéraire  et des écrivains pour défendre la liberté de penser, de  vivre et d’aimer ?
  Élisabeth Brami, Noëlle Châtelet, Alexandre Jardin, Mazarine  Pingeot et Alice Zeniter croisent leurs réflexions avec Charles  Palant, rescapé des camps de la mort.
  À l’heure où disparaissent les derniers témoins de la barbarie  nazie, la littérature s’empare des mots d’un tribun qui  n’a cessé tout au long de sa vie de nous exhorter à ne pas  oublier les horreurs auxquelles conduisent le racisme et l’antisémitisme.
  Pour que nous, lecteurs, gardions en mémoire l’extraordinaire  témoignage d’un de ceux qui ont dit oui à la vie.  À notre tour de ne pas le laisser s’éteindre, de le donner à  entendre aux générations futures.      

 

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Croire au matin”

Fiche technique

Résumé

« Je crois au matin. »   Charles Palant
  Qu’en est-il de l’enfance, de la transmission, de la  parole, de l’espoir, de l’humanité, soixante-dix ans  après Auschwitz ? Lorsque l’analyse historique  et la politique ont échoué à faire barrage à la barbarie, à  vaincre l’obscurantisme, ne reste-t-il pas la création littéraire  et des écrivains pour défendre la liberté de penser, de  vivre et d’aimer ?
  Élisabeth Brami, Noëlle Châtelet, Alexandre Jardin, Mazarine  Pingeot et Alice Zeniter croisent leurs réflexions avec Charles  Palant, rescapé des camps de la mort.
  À l’heure où disparaissent les derniers témoins de la barbarie  nazie, la littérature s’empare des mots d’un tribun qui  n’a cessé tout au long de sa vie de nous exhorter à ne pas  oublier les horreurs auxquelles conduisent le racisme et l’antisémitisme.
  Pour que nous, lecteurs, gardions en mémoire l’extraordinaire  témoignage d’un de ceux qui ont dit oui à la vie.  À notre tour de ne pas le laisser s’éteindre, de le donner à  entendre aux générations futures.      

 

Biographie d’Elisabeth Brami

Elisabeth Brami est auteur de près de quatre-vingts livres en littérature jeunesse publiés au Seuil, chez Hachette, Casterman, Thierry Magnier, Nathan... Certains ont été traduits aux Etats-Unis, en Allemagne, au Japon, en Corée, en Espagne, aux Pays-Bas... et ont reçu de nombreux prix. Elle est aussi psychologue clinicienne.Je vous écris comme je vous aime est son premier roman. Alexandre Jardin, né en 1965, écrit à 20 ans son premier roman, intitulé Bille en tête. Ses principaux thèmes sont l’amour à la Feydeau et la pédagogie.

  Agrégée de philosophie et écrivain, Mazarine Pingeot est née en 1974. En 1988, elle a publié Premier Roman chez Julliard.


  Alice Zeniter est une romancière et dramaturge née en 1986. Normalienne, elle est doctorante en études théâtrales. Elle a également enseigné le français en Hongrie, où elle a vécu plusieurs années.

  Noëlle Châtelet, née en 1944, est écrivain et universitaire. Spécialisée dans la problématique du corps, elle multiplie conférences et colloques en France comme à l’étranger.


 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire