Votre compte

Des mots et merveilles : Jacques Prévert


Une biographie de Jacques Prévert ne peut pas prendre le tour traditionnel du genre. Elle fait l'école buissonnière, flâne par le chemin des mauvais écoliers bons enfants, et ressemble à une manière de roman : l'histoire de Jacques Prévert, tout comme il a intitulé un de ses livres Histoires. Jacques Prévert, son œuvre, la belle ouvrage et sa vie se confondent. Ses chemins de création, qui se croisent, vont et viennent et ne mènent pas à Rome. 1930, année charnière : ayant quitté, comme tant d'autres, le groupe surréaliste, Prévert publie ses deux premiers grands textes, dont le fameux Dîner de têtes et, avec son frère Pierre et son ami Marcel Duhamel, se lance dans l'aventure du cinéma. Il est, selon son expression savoureuse, rempailleur de films. Il mettra fin à cette aventure en 1961. Mais celle de la littérature ne cessera jamais. Après quinze années de poèmes semés ici et là dans les meilleures revues, ce sera en 1945 l'éclat de la parution de Paroles. Les livres n'avaient plus qu'à se suivre, et à se ressembler dans leur diversité. Des mots en fête et des merveilles de poèmes. Générosité, amour de la vie, de l'amour, du bonheur, de la liberté, refus violent de tout ce qui les détruit, la misère, le fanatisme. Pas une feuille morte dans l'œuvre de Jacques Prévert, pas un temps mort dans sa vie.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Des mots et merveilles : Jacques Prévert”

Fiche technique

Résumé

Une biographie de Jacques Prévert ne peut pas prendre le tour traditionnel du genre. Elle fait l'école buissonnière, flâne par le chemin des mauvais écoliers bons enfants, et ressemble à une manière de roman : l'histoire de Jacques Prévert, tout comme il a intitulé un de ses livres Histoires. Jacques Prévert, son œuvre, la belle ouvrage et sa vie se confondent. Ses chemins de création, qui se croisent, vont et viennent et ne mènent pas à Rome. 1930, année charnière : ayant quitté, comme tant d'autres, le groupe surréaliste, Prévert publie ses deux premiers grands textes, dont le fameux Dîner de têtes et, avec son frère Pierre et son ami Marcel Duhamel, se lance dans l'aventure du cinéma. Il est, selon son expression savoureuse, rempailleur de films. Il mettra fin à cette aventure en 1961. Mais celle de la littérature ne cessera jamais. Après quinze années de poèmes semés ici et là dans les meilleures revues, ce sera en 1945 l'éclat de la parution de Paroles. Les livres n'avaient plus qu'à se suivre, et à se ressembler dans leur diversité. Des mots en fête et des merveilles de poèmes. Générosité, amour de la vie, de l'amour, du bonheur, de la liberté, refus violent de tout ce qui les détruit, la misère, le fanatisme. Pas une feuille morte dans l'œuvre de Jacques Prévert, pas un temps mort dans sa vie.

Biographie de René Gilson

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire