Votre compte

Écrire, écrire, pourquoi ? Amélie Nothomb


Amélie Nothomb est née en 1967 à Kobé au Japon. Sa famille fait partie de l’aristocratie belge. Fille d’ambassadeur, son enfance est rythmée par d’incessants déménagements au gré des affectations paternelles, de la Chine à la Birmanie, en passant par New York. Elle racontera une partie de son enfance dans ses romans Métaphysique des tubes, Le Sabotage amoureux et Biographie de la faim. Elle est profondément marquée par le Japon où elle a passé les cinq premières années de sa vie et où elle retournera après ses études pour travailler comme interprète, période qu’elle transposera dans ses romans Stupeur et Tremblements et Ni d’Ève ni d’Adam. Ce n’est qu’à l’âge de dix-sept ans qu’elle découvre la Belgique. Elle y fait des études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles. En 1992, elle publie chez Albin Michel son premier roman, Hygiène de l’assassin, qui connaît un énorme succès et sera adapté au cinéma. Se définissant elle-même comme une « graphomane malade de l’écriture », elle dit écrire trois romans par an pour n’en faire paraître qu’un, soit dix-sept romans à ce jour, autobiographiques ou purement fictionnels. Son œuvre, traduite en quarante langues, est caractérisée par une profondeur alerte, un style romanesque et décalé à l’humour subtil qui place son lecteur directement face à ses pulsions intérieures.

0,00 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Écrire, écrire, pourquoi ? Amélie Nothomb”

Fiche technique

Résumé

Amélie Nothomb est née en 1967 à Kobé au Japon. Sa famille fait partie de l’aristocratie belge. Fille d’ambassadeur, son enfance est rythmée par d’incessants déménagements au gré des affectations paternelles, de la Chine à la Birmanie, en passant par New York. Elle racontera une partie de son enfance dans ses romans Métaphysique des tubes, Le Sabotage amoureux et Biographie de la faim. Elle est profondément marquée par le Japon où elle a passé les cinq premières années de sa vie et où elle retournera après ses études pour travailler comme interprète, période qu’elle transposera dans ses romans Stupeur et Tremblements et Ni d’Ève ni d’Adam. Ce n’est qu’à l’âge de dix-sept ans qu’elle découvre la Belgique. Elle y fait des études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles. En 1992, elle publie chez Albin Michel son premier roman, Hygiène de l’assassin, qui connaît un énorme succès et sera adapté au cinéma. Se définissant elle-même comme une « graphomane malade de l’écriture », elle dit écrire trois romans par an pour n’en faire paraître qu’un, soit dix-sept romans à ce jour, autobiographiques ou purement fictionnels. Son œuvre, traduite en quarante langues, est caractérisée par une profondeur alerte, un style romanesque et décalé à l’humour subtil qui place son lecteur directement face à ses pulsions intérieures.

Biographie de Josyane Savigneau

Josyane Savigneau est née en 1951 à Châtellerault.
Elle est entrée au Monde en 1977 et a collaboré, à partir de 1983, au Monde des livres qu’elle dirigera de 1991 à 2005. Elle a également été rédactrice en chef du service culture de 1995 à 2002.
Elle est l’auteur de deux biographies : Marguerite Yourcenar, l’invention d’une vie (Gallimard, 1990) et Carson McCullers, un cœur de jeune fille (Stock, 1995).

Photo : Francesca Mantovani 2008

Depuis 1992 et Hygiène de l'assassin, tous les livres d'Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l'Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son oeuvre.

Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire