Votre compte

Écritures de la réclusion


Le thème de la réclusion, cette forme de violence directe qui consiste à limiter la mobilité physique d’un sujet, traverse la littérature. En effet, l’expérience de l’enfermement, de cet espace-temps intermédiaire créé par la contrainte, a inspiré l’œuvre de plusieurs auteurs. Peu importe la forme que prend l’enfermement, fictif ou réel, dans des contextes de violence explicite ou implicite, les écritures de la réclusion mettent au jour les liens entre le politique, le social et le traitement qu’en fait l’art. Les auteurs de cet ouvrage explorent l’expression de la réclusion, que ce soit dans la littérature hispano-américaine postdictatoriale, en particulier dans le roman Le fourgon des fous de l’écrivain uruguayen Carlos Liscano, en contexte antillais dans l’œuvre de Patrick Chamoiseau, dans les classiques africains, dans Lefeu ou la démolition de l’écrivain autrichien Jean Améry, dans les aveux de comploteurs guinéens, dans le contexte du Centre de rééducation civique de Tcholliré au Cameroun ou encore dans l’œuvre du célèbre auteur d’origine togolaise Kossi Efoui. Une entrevue inédite avec ce dernier conclut par ailleurs l’ouvrage, qui offre un cadre large et varié pour réfléchir aux violences institutionnelles faites aux collectivités et aux individus, à leurs modes de fonctionnement et à ce qu’en fait l’art, la littérature en particulier.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Écritures de la réclusion”

Fiche technique

Résumé

Le thème de la réclusion, cette forme de violence directe qui consiste à limiter la mobilité physique d’un sujet, traverse la littérature. En effet, l’expérience de l’enfermement, de cet espace-temps intermédiaire créé par la contrainte, a inspiré l’œuvre de plusieurs auteurs. Peu importe la forme que prend l’enfermement, fictif ou réel, dans des contextes de violence explicite ou implicite, les écritures de la réclusion mettent au jour les liens entre le politique, le social et le traitement qu’en fait l’art. Les auteurs de cet ouvrage explorent l’expression de la réclusion, que ce soit dans la littérature hispano-américaine postdictatoriale, en particulier dans le roman Le fourgon des fous de l’écrivain uruguayen Carlos Liscano, en contexte antillais dans l’œuvre de Patrick Chamoiseau, dans les classiques africains, dans Lefeu ou la démolition de l’écrivain autrichien Jean Améry, dans les aveux de comploteurs guinéens, dans le contexte du Centre de rééducation civique de Tcholliré au Cameroun ou encore dans l’œuvre du célèbre auteur d’origine togolaise Kossi Efoui. Une entrevue inédite avec ce dernier conclut par ailleurs l’ouvrage, qui offre un cadre large et varié pour réfléchir aux violences institutionnelles faites aux collectivités et aux individus, à leurs modes de fonctionnement et à ce qu’en fait l’art, la littérature en particulier.

Biographie d’Isaac Bazié

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire