Votre compte

Faergus


À Moscou, une simple tombe dans le cimetière de Kountsevo : celle de Ramon Mercader, l’assassin de Trotsky. L’enterrement avait lieu en octobre 1978, en présence du président du K.G.B. : Andropov. En réalité, Ramon n’est pas mort. Une enquête dans la presse internationale l’a prouvé : Ramon Mercader est toujours vivant, en U.R.S.S.. Et l’urne funéraire ne contient pas ses cendres. Ces faits authentiques servent de prélude aux aventures de Faergus O’Connell, un jeune séminariste irlandais. Il rencontre — en U.R.S.S. — l’ancien tueur du Guépéou, en cavale, et qui veut vendre ses mémoires à l’Occident. Mais, Faergus lui-même n’est-il pas manipulé — sans le savoir — par les services secrets, alors qu’il découvre un des aspects mal connus de la réalité soviétique : les marginaux et les délinquants ? S’agit-il seulement d’une fiction débridée ? Pourrait témoigner en contre-point le long cortège des contestataires de tous bords, traqués par une police politique qui s’appela, bon an mal an, Tchéka, Guépéou, N.K.V.D., K.G.B....

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Faergus”

Fiche technique

Résumé

À Moscou, une simple tombe dans le cimetière de Kountsevo : celle de Ramon Mercader, l’assassin de Trotsky. L’enterrement avait lieu en octobre 1978, en présence du président du K.G.B. : Andropov. En réalité, Ramon n’est pas mort. Une enquête dans la presse internationale l’a prouvé : Ramon Mercader est toujours vivant, en U.R.S.S.. Et l’urne funéraire ne contient pas ses cendres. Ces faits authentiques servent de prélude aux aventures de Faergus O’Connell, un jeune séminariste irlandais. Il rencontre — en U.R.S.S. — l’ancien tueur du Guépéou, en cavale, et qui veut vendre ses mémoires à l’Occident. Mais, Faergus lui-même n’est-il pas manipulé — sans le savoir — par les services secrets, alors qu’il découvre un des aspects mal connus de la réalité soviétique : les marginaux et les délinquants ? S’agit-il seulement d’une fiction débridée ? Pourrait témoigner en contre-point le long cortège des contestataires de tous bords, traqués par une police politique qui s’appela, bon an mal an, Tchéka, Guépéou, N.K.V.D., K.G.B....

Biographie de Dominique Eudes

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire