Votre compte

Histoire intellectuelle de l'indépendantisme québécois - Tome 1


L'histoire d'une idéologie ne suit jamais un cheminement linéaire. Une idée politique connaît des moments de forte intensité mobilisatrice et des périodes d'éclipse. C'est, pour l'essentiel, le travail des penseurs du politique, hommes d'action comme intellectuels, de relancer une idée, de l'actualiser, de la nuancer. Il en va ainsi de l'idéologie indépendantiste au Québec, née à la faveur de l'agitation des Patriotes et qui, après ce qui semble une longue période de latence, s'est réinstallée solidement dans le paysage politique avec la Révolution tranquille. Dans ce premier tome, des historiens, sociologues et autres analystes d'aujourd'hui présentent les auteurs et mouvements marquants de cette histoire qui va de 1834 à 1968, à la veille de la fondation du Parti Québécois : Les Patriotes et les 92 Résolutions Louis-Joseph Papineau Médéric Lanctôt Jules-Paul Tardivel Lionel Groulx et Notre avenir politique Paul Bouchard et les séparatistes de La Nation François Hertel Dostaler O'Leary Wilfrid Morin Raoul Roy Le Rassemblement pour l'indépendance nationale Raymond Barbeau Marcel Chaput Partis pris : l'indépendance, la laïcité et le socialisme René Jutras André d'Allemagne Maurice Séguin Pierre Vallières

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoire intellectuelle de l'indépendantisme québécois - Tome 1”

Fiche technique

Résumé

L'histoire d'une idéologie ne suit jamais un cheminement linéaire. Une idée politique connaît des moments de forte intensité mobilisatrice et des périodes d'éclipse. C'est, pour l'essentiel, le travail des penseurs du politique, hommes d'action comme intellectuels, de relancer une idée, de l'actualiser, de la nuancer. Il en va ainsi de l'idéologie indépendantiste au Québec, née à la faveur de l'agitation des Patriotes et qui, après ce qui semble une longue période de latence, s'est réinstallée solidement dans le paysage politique avec la Révolution tranquille. Dans ce premier tome, des historiens, sociologues et autres analystes d'aujourd'hui présentent les auteurs et mouvements marquants de cette histoire qui va de 1834 à 1968, à la veille de la fondation du Parti Québécois : Les Patriotes et les 92 Résolutions Louis-Joseph Papineau Médéric Lanctôt Jules-Paul Tardivel Lionel Groulx et Notre avenir politique Paul Bouchard et les séparatistes de La Nation François Hertel Dostaler O'Leary Wilfrid Morin Raoul Roy Le Rassemblement pour l'indépendance nationale Raymond Barbeau Marcel Chaput Partis pris : l'indépendance, la laïcité et le socialisme René Jutras André d'Allemagne Maurice Séguin Pierre Vallières

Biographie de Robert Comeau

Professeur associé au Département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM) depuis 2006, Robert Comeau a d'abord enseigné l'histoire au secondaire et au collégial, puis à l'UQÀM, où il a été directeur du programme de baccalauréat en enseignement secondaire. Il dirige le Bulletin d'histoire politique créé en 1992, en plus d'être vice-président de la Fondation Lionel-Groulx et vice-président de la Fondation du Prêt d'honneur. Il dirige la collection «Études québécoises» chez VLB éditeur depuis 1987. En 2003, il a fondé la Chaire Hector-Fabre d'histoire du Québec à l'Université du Québec à Montréal. Charles-Philippe Courtois, professeur d’histoire au Collège militaire royal de Saint-Jean, est docteur en histoire de l’Institut d’Études politiques de Paris (2007) et de l’Université du Québec à Montréal (2008). Sa thèse Trois mouvements intellectuels québécois et leurs relations françaises : l’Action française, La Relève et La Nation (1917-1939) lui a valu de recevoir le premier prix (catégorie des thèses) lors de la Journée du livre politique au Québec 2009. En 2008, il fut lauréat du prix André-Laurendeau, récompensant le meilleur article publié dans L’Action nationale en 2007. L’auteur a effectué un stage postdoctoral à la Chaire de recherche en rhétorique de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 2008-2009 (boursier du FQRSC). Charles Courtois est intervenu à plusieurs reprises dans les débats concernant l’enseignement de l’histoire, notamment à travers des articles, des chapitres de livres, un rapport de recherche de l’Institut de recherche sur le Québec et des conférences. Il dirige la section « Anniversaires historiques » de la publication annuelle L'État du Québec. Politicologue, professeur et essayiste, Denis Monière est docteur en science politique de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Militant au sein du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN) et du Parti québécois, il fonde le Parti nationaliste du Québec en 1983. Il est aujourd'hui professeur titulaire au département de science politique de l'Université de Montréal.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire