Votre compte

L'Europe sociale des institutions et des hommes

Dominique Maurel (revised_by)

C.-D. Échaudemaison (series_edited_by)


Un quart de siècle après sa naissance, la Communauté européenne progresse moins rapidement dans le développement de sa dimension sociale que dans sa dimension économique. Le milieu des années 1980 a cependant marqué une rupture : sous l’impulsion de la nouvelle Commission, la construction de l’Europe sociale est progressivement devenue prioritaire. Dans des domaines aussi divers que la liberté de circulation des travailleurs et des citoyens, l’égalisation des chances entre hommes et femmes, les actions en faveur de l’emploi, du dialogue social, de la protection des travailleurs et des consommateurs, de la mise en place d’un espace éducatif européen, etc., les avancées ont été des plus importantes depuis 1985 et se poursuivent désormais à un rythme soutenu. D’ici la fin du siècle, la liste des chantiers de construction de l’Europe sociale que l’on se propose de poursuivre ou de lancer est très impressionnante, marquant une nette volonté de prôner désormais un mode de développement plus équilibré. Reste à savoir si ces déclarations d’intention seront entièrement suivies d’effets. La question mérite d’autant plus d’être posée qu’elle fait officiellement l’objet d’un débat au sein des diverses instances communautaires.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Europe sociale des institutions et des hommes”

Fiche technique

Résumé

Un quart de siècle après sa naissance, la Communauté européenne progresse moins rapidement dans le développement de sa dimension sociale que dans sa dimension économique. Le milieu des années 1980 a cependant marqué une rupture : sous l’impulsion de la nouvelle Commission, la construction de l’Europe sociale est progressivement devenue prioritaire. Dans des domaines aussi divers que la liberté de circulation des travailleurs et des citoyens, l’égalisation des chances entre hommes et femmes, les actions en faveur de l’emploi, du dialogue social, de la protection des travailleurs et des consommateurs, de la mise en place d’un espace éducatif européen, etc., les avancées ont été des plus importantes depuis 1985 et se poursuivent désormais à un rythme soutenu. D’ici la fin du siècle, la liste des chantiers de construction de l’Europe sociale que l’on se propose de poursuivre ou de lancer est très impressionnante, marquant une nette volonté de prôner désormais un mode de développement plus équilibré. Reste à savoir si ces déclarations d’intention seront entièrement suivies d’effets. La question mérite d’autant plus d’être posée qu’elle fait officiellement l’objet d’un débat au sein des diverses instances communautaires.

Biographie de Bruno Magliulo

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire