Votre compte

L'histoire des neurosciences à Québec. Cinquante ans de recherche sur le cerveau et ses maladies


Amorcé par une toute petite poignée de chercheurs il y a cinquante ans, le domaine des neurosciences à Québec compte aujourd’hui plus d’une centaine de neuroscientifiques de haut niveau, disséminés dans tout le réseau de l’Université Laval. Leurs activités occupent tous les principaux créneaux du très vaste domaine des sciences du cerveau, allant des aspects les plus fondamentaux du fonctionnement neuronal chez l’animal aux processus complexes qui sous-tendent la cognition humaine. On doit ce développement retentissant aux efforts constants de tous ces chercheurs qui, au cours des ans, sont venus apporter leur pierre à l’édifice commun. Mais, avant tout, nous sommes redevables à des individus singuliers, comme Claude Fortier, Louis J. Poirier, Mircea Steriade, Fernand Labrie, Mme Carol L. Richards, Michel Maziade et Yves De Koninck, lesquels, en plus d’être des chercheurs productifs, ont fait montre d’un sens inné de l’organisation et du développement de la recherche. Je souhaite que ce texte soit reçu comme un humble hommage à ces développeurs, de même que comme un incitatif à poursuivre de façon particulièrement énergique la merveilleuse odyssée qu’ils ont entamée.
6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'histoire des neurosciences à Québec. Cinquante ans de recherche sur le cerveau et ses maladies”

Fiche technique

Résumé

Amorcé par une toute petite poignée de chercheurs il y a cinquante ans, le domaine des neurosciences à Québec compte aujourd’hui plus d’une centaine de neuroscientifiques de haut niveau, disséminés dans tout le réseau de l’Université Laval. Leurs activités occupent tous les principaux créneaux du très vaste domaine des sciences du cerveau, allant des aspects les plus fondamentaux du fonctionnement neuronal chez l’animal aux processus complexes qui sous-tendent la cognition humaine. On doit ce développement retentissant aux efforts constants de tous ces chercheurs qui, au cours des ans, sont venus apporter leur pierre à l’édifice commun. Mais, avant tout, nous sommes redevables à des individus singuliers, comme Claude Fortier, Louis J. Poirier, Mircea Steriade, Fernand Labrie, Mme Carol L. Richards, Michel Maziade et Yves De Koninck, lesquels, en plus d’être des chercheurs productifs, ont fait montre d’un sens inné de l’organisation et du développement de la recherche. Je souhaite que ce texte soit reçu comme un humble hommage à ces développeurs, de même que comme un incitatif à poursuivre de façon particulièrement énergique la merveilleuse odyssée qu’ils ont entamée.

Biographie d’André Parent

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire