Votre compte

L'inauguration des ruines


L’inauguration des ruines retrace le parcours, sur quatre générations, d’une famille d’industriels, dont le destin est intimement lié à celui de la ville qu’ils habitent et qu’ils façonnent, jusqu’au point de faire littéralement corps avec elle. C’est aussi un roman qui a envie de roman : si la structure générale est celle d’un 'roman de dynastie', le texte multiplie sur cette base les récits, les personnages, les aventures, les épisodes, les narrations, en mêlant l’amour, l’économie, les fantasmes, l'architecture, l’Histoire, la politique, la poésie, les chansons…

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'inauguration des ruines”

Fiche technique

Résumé

L’inauguration des ruines retrace le parcours, sur quatre générations, d’une famille d’industriels, dont le destin est intimement lié à celui de la ville qu’ils habitent et qu’ils façonnent, jusqu’au point de faire littéralement corps avec elle. C’est aussi un roman qui a envie de roman : si la structure générale est celle d’un 'roman de dynastie', le texte multiplie sur cette base les récits, les personnages, les aventures, les épisodes, les narrations, en mêlant l’amour, l’économie, les fantasmes, l'architecture, l’Histoire, la politique, la poésie, les chansons…

Biographie de Jean-Noël Blanc

Jean-Noël Blanc, né en 1945, travaille à Lyon, où il est sociologue spécialisé dans l’architecture et l’urbanisme, et vit à Saint-Étienne. Entre ces deux villes, ses trois enfants et ses quatre chats, il écrit des romans et des nouvelles. Les histoires qu’il raconte ne traitent pas des grands problèmes du monde. Elles sont généralement simples et quotidiennes. Il est vrai qu’elles manquent parfois de drôlerie. Mais elles manquent rarement d’humour. Ni de tendresse. On peut donc sourire assez souvent en les lisant, même si, parfois, le sourire grince un peu. Il ne reste plus qu’à essayer d’en pleurigoler. Écrivain pour les adultes comme pour les adolescents, il a publié des romans, des recueils de nouvelles, et cette forme tout à fait personnelle que sont les 'romans-par-nouvelles'. 'J’aime bien écrire en adoptant le point de vue d’un enfant sur le monde qui l’entoure. Ça permet d’adopter un ton doux-amer, du genre sourire au milieu des larmes. Parce que l’enfance, c’est comme ça : un grand gâteau de chagrin au sucre. Ça a ce goût-là' (Jean-Noël Blanc).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire