Votre compte

L'œuvre de magie et le droit


Cet ouvrage montre l’importance de reconnaître à l’oeuvre de magie le statut d’objet de droit et déterminer quel droit lui appliquer. Le tour de magie doit son existence à la préservation de son secret. Or, ce dernier est aujourd’hui menacé par les révélations de plus en plus fréquentes qui en sont faites contre le gré du magicien (émissions télévisées, presse à sensations, plateformes de partages sur Internet) et par les vols de secrets et de numéros qui surviennent au sein de cette profession.

L’auteur livre ici une qualification juridique du tour et du numéro de magie, du processus intellectuel qui y conduit, et de la révélation du secret, entendue comme une atteinte spécifique – car immatérielle – portée au travail du magicien.

Pour pouvoir garantir une protection de l’oeuvre de magie par la propriété intellectuelle, les mécanismes classiques du droit d’auteur vont être détournés de leur fonction habituelle afin d’embrasser la spécificité d’une œuvre de l’esprit qui ne ressemble à aucune autre. L’œuvre de magie repose en effet sur une dualité inédite : un aspect apparent - ce que voit le spectateur, l’illusion de l’impossible - et un aspect dissimulé - la méthode secrète mise en œuvre à l’insu du spectateur et qui permet de créer l’illusion de l’impossible. Comment le droit peut-il prendre en compte cette dualité ?

Au-delà de la recherche des sources législatives adéquates, l’ouvrage détaille l’ensemble des relations contractuelles qui se nouent autour de l’exploitation de l’œuvre de magie ; il montre notamment les difficultés qui naissent de ces rapports et la façon d’y remédier pour garantir à l’auteur magicien une meilleure défense de ses droits.

Ce livre est classé dans les catégories :

134,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'œuvre de magie et le droit”

Fiche technique

Résumé

Cet ouvrage montre l’importance de reconnaître à l’oeuvre de magie le statut d’objet de droit et déterminer quel droit lui appliquer. Le tour de magie doit son existence à la préservation de son secret. Or, ce dernier est aujourd’hui menacé par les révélations de plus en plus fréquentes qui en sont faites contre le gré du magicien (émissions télévisées, presse à sensations, plateformes de partages sur Internet) et par les vols de secrets et de numéros qui surviennent au sein de cette profession.

L’auteur livre ici une qualification juridique du tour et du numéro de magie, du processus intellectuel qui y conduit, et de la révélation du secret, entendue comme une atteinte spécifique – car immatérielle – portée au travail du magicien.

Pour pouvoir garantir une protection de l’oeuvre de magie par la propriété intellectuelle, les mécanismes classiques du droit d’auteur vont être détournés de leur fonction habituelle afin d’embrasser la spécificité d’une œuvre de l’esprit qui ne ressemble à aucune autre. L’œuvre de magie repose en effet sur une dualité inédite : un aspect apparent - ce que voit le spectateur, l’illusion de l’impossible - et un aspect dissimulé - la méthode secrète mise en œuvre à l’insu du spectateur et qui permet de créer l’illusion de l’impossible. Comment le droit peut-il prendre en compte cette dualité ?

Au-delà de la recherche des sources législatives adéquates, l’ouvrage détaille l’ensemble des relations contractuelles qui se nouent autour de l’exploitation de l’œuvre de magie ; il montre notamment les difficultés qui naissent de ces rapports et la façon d’y remédier pour garantir à l’auteur magicien une meilleure défense de ses droits.

Biographie de Guilhem Julia

Maître de conférences en droit privé, chargé d’enseignement, illusionniste semi-professionnel.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire