Votre compte

La Chute de la Nouvelle-France


Le traité de Paris signé en 1763 met un terme à la guerre de Sept Ans. En Amérique du Nord, le Canada est cédé à la Grande-Bretagne. Les relations complexes et souvent passionnées entretenues entre Français et Québécois puisent leurs racines dans l'événement tout à la fois dramatique et fondateur que fut la chute de la Nouvelle-France. Des problématiques sont maintenant éclairées par le renouveau de l'histoire de cette guerre et de ses acteurs, dont le dynamisme est aussi soutenu et remarquable des deux côtés de l'Atlantique. Quelle société fut plus marquée par la guerre au milieu du XVIIIe siècle que la société canadienne-française? Cet ouvrage propose de dresser un bilan de ce conflit au moment de la signature du traité de Paris et de présenter le monde qui en est issu. Avec des textes d'Arnaud Balvay, Jean-Pierre Bois, Denys Delâge, André De Visme, Alexandre Dubé, Edmond Dziembowski, Bertrand Fonck, Lorraine Gadoury, Caroline Galland, Stéphane Genêt, ­Louis-Georges Harvey, Alain Laberge, Rénald Lessard, Boris Lesueur, ­Jean-Claude Massé, Céline Melisson, Jean-François Mouhot, Jean-François Palomino, François Pernot, Jean-Pierre Poussou, François-Joseph Ruggiu, Jean-Pierre Sawaya, François Ternat, Denis Vaugeois et Laurent Veyssière. Bertrand Fonck est conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense en France et docteur en histoire. Il a notamment dirigé avec Laurent Veyssière La guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (Septentrion, 2012) et La fin de la Nouvelle-France (Armand Colin, 2013). Il a codirigé d'autres ouvrages collectifs, dont Combattre et gouverner. Dynamiques de l'histoire militaire de l'époque moderne, XVIIe-XVIIIe siècles (Presses universitaires de Rennes, 2015). Laurent Veyssière est conservateur général du patrimoine au ministère de la Défense en France. Il a dirigé La Nouvelle-France en héritage (Armand ­Colin, 2013) et avec Bertrand Fonck deux essais : La guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (Septentrion, 2012) et La fin de la Nouvelle-France (Armand ­Colin, 2013). Avec Sophie Imbeault et Denis Vaugeois, il a dirigé 1763. Le traité de Paris bouleverse l'Amérique (Septentrion, 2013).

Ce livre est classé dans les catégories :

26,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Chute de la Nouvelle-France”

Fiche technique

Résumé

Le traité de Paris signé en 1763 met un terme à la guerre de Sept Ans. En Amérique du Nord, le Canada est cédé à la Grande-Bretagne. Les relations complexes et souvent passionnées entretenues entre Français et Québécois puisent leurs racines dans l'événement tout à la fois dramatique et fondateur que fut la chute de la Nouvelle-France. Des problématiques sont maintenant éclairées par le renouveau de l'histoire de cette guerre et de ses acteurs, dont le dynamisme est aussi soutenu et remarquable des deux côtés de l'Atlantique. Quelle société fut plus marquée par la guerre au milieu du XVIIIe siècle que la société canadienne-française? Cet ouvrage propose de dresser un bilan de ce conflit au moment de la signature du traité de Paris et de présenter le monde qui en est issu. Avec des textes d'Arnaud Balvay, Jean-Pierre Bois, Denys Delâge, André De Visme, Alexandre Dubé, Edmond Dziembowski, Bertrand Fonck, Lorraine Gadoury, Caroline Galland, Stéphane Genêt, ­Louis-Georges Harvey, Alain Laberge, Rénald Lessard, Boris Lesueur, ­Jean-Claude Massé, Céline Melisson, Jean-François Mouhot, Jean-François Palomino, François Pernot, Jean-Pierre Poussou, François-Joseph Ruggiu, Jean-Pierre Sawaya, François Ternat, Denis Vaugeois et Laurent Veyssière. Bertrand Fonck est conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense en France et docteur en histoire. Il a notamment dirigé avec Laurent Veyssière La guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (Septentrion, 2012) et La fin de la Nouvelle-France (Armand Colin, 2013). Il a codirigé d'autres ouvrages collectifs, dont Combattre et gouverner. Dynamiques de l'histoire militaire de l'époque moderne, XVIIe-XVIIIe siècles (Presses universitaires de Rennes, 2015). Laurent Veyssière est conservateur général du patrimoine au ministère de la Défense en France. Il a dirigé La Nouvelle-France en héritage (Armand ­Colin, 2013) et avec Bertrand Fonck deux essais : La guerre de Sept Ans en Nouvelle-France (Septentrion, 2012) et La fin de la Nouvelle-France (Armand ­Colin, 2013). Avec Sophie Imbeault et Denis Vaugeois, il a dirigé 1763. Le traité de Paris bouleverse l'Amérique (Septentrion, 2013).

Biographie de Bertrand Fonck

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire