Votre compte

La dette des pays en développement


La récurrence des crises d'endettement des pays émergents caractérise aussi bien la période actuelle que celle qui a précédé la Seconde Guerre mondiale. Une synthèse claire et une mise en perspective documentée.


Cet ouvrage met en perspective les événements récents dans le domaine de l'endettement des pays en développement. La récurrence des crises des pays émergents jette un doute sur la rationalité des marchés financiers et met en question l'ouverture croissante aux mouvements de capitaux préconisée par les institutions financières internationales. La réforme du cadre institutionnel établi à Bretton Woods, maintes fois reportée, devrait viser à prévenir les crises et à accélérer leurs traitements, en les rendant plus équitables.
À l'opposé, les réductions de dette dont bénéficient certains pays à faible revenu, qui culminent avec l'initiative d'annulation de la dette multilatérale (2005), témoignent d'une situation nouvelle : les engagements en termes de développement entrent en conflit avec les droits des créanciers. Ces annulations risquent toutefois d'approfondir l'exclusion des pays pauvres des marchés des capitaux, à moins qu'elles ne débouchent sur un réendettement porteur de nouveaux risques.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La dette des pays en développement”

Fiche technique

  • Auteur : Marc RAFFINOT
  • Auteur : Marin FERRY
  • Éditeur : La Découverte
  • Date de parution : 04/07/19
  • EAN : 9782348044212
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 125
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

La récurrence des crises d'endettement des pays émergents caractérise aussi bien la période actuelle que celle qui a précédé la Seconde Guerre mondiale. Une synthèse claire et une mise en perspective documentée.


Cet ouvrage met en perspective les événements récents dans le domaine de l'endettement des pays en développement. La récurrence des crises des pays émergents jette un doute sur la rationalité des marchés financiers et met en question l'ouverture croissante aux mouvements de capitaux préconisée par les institutions financières internationales. La réforme du cadre institutionnel établi à Bretton Woods, maintes fois reportée, devrait viser à prévenir les crises et à accélérer leurs traitements, en les rendant plus équitables.
À l'opposé, les réductions de dette dont bénéficient certains pays à faible revenu, qui culminent avec l'initiative d'annulation de la dette multilatérale (2005), témoignent d'une situation nouvelle : les engagements en termes de développement entrent en conflit avec les droits des créanciers. Ces annulations risquent toutefois d'approfondir l'exclusion des pays pauvres des marchés des capitaux, à moins qu'elles ne débouchent sur un réendettement porteur de nouveaux risques.

Biographie de Marc RAFFINOT

Marc Raffinot est enseignant-chercheur émérite à l'université Paris-Dauphine (LEDa DIAL). Il est spécialiste du développement et de l'endettement international (notamment Turquie, Liban, Burkina Faso, Bénin).

Marin Ferry est chercheur associé à l'UMR LEDa (université Paris-Dauphine, IRD, CNRS). Il est spécialiste des questions de financement du développement et notamment des initiatives d'annulation de dettes.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire