Votre compte

La feuille qui ne tremblait pas


La feuille ? Un placard subversif que rédigeait, à la toute fin du xixe siècle, un homme qui s’était inventé le nom de plume de Zo d’Axa et qui fut en relation avec nombre d’écrivains et d’artistes majeurs, comme Fénéon ou Pissarro. Il ne fut pas une seconde plume, ce pamphlétaire, ce révolté qui fustigea à peu près toutes les arcanes de la Société, jetant ses vérités et ses sévérités avec une encre corrosive qui lui valut procès, exils et séjours en prison. En suivant son existence, riche en aventures, on découvre un homme au destin hors du commun, on sent surtout palpiter toute une époque, à travers le mouvement anarchiste qui, au temps de Ravachol et autres dynamiteurs, fit trembler une capitale traumatisée par des attentats à l’explosif. Mais pour Zo d’Axa, l’anarchie, c’était déjà une forme d’ordre. Par son refus de toute adhésion à ce qu’il ne lui plaisait pas de faire ou d’être, il a donné un sens nouveau aux mots liberté et indépendance. Création Studio Flammarion Couverture : Portrait de Zo d’Axa par Félix Vallotton. Collection personnelle Jean-Jacques Lefrère

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La feuille qui ne tremblait pas”

Fiche technique

Résumé

La feuille ? Un placard subversif que rédigeait, à la toute fin du xixe siècle, un homme qui s’était inventé le nom de plume de Zo d’Axa et qui fut en relation avec nombre d’écrivains et d’artistes majeurs, comme Fénéon ou Pissarro. Il ne fut pas une seconde plume, ce pamphlétaire, ce révolté qui fustigea à peu près toutes les arcanes de la Société, jetant ses vérités et ses sévérités avec une encre corrosive qui lui valut procès, exils et séjours en prison. En suivant son existence, riche en aventures, on découvre un homme au destin hors du commun, on sent surtout palpiter toute une époque, à travers le mouvement anarchiste qui, au temps de Ravachol et autres dynamiteurs, fit trembler une capitale traumatisée par des attentats à l’explosif. Mais pour Zo d’Axa, l’anarchie, c’était déjà une forme d’ordre. Par son refus de toute adhésion à ce qu’il ne lui plaisait pas de faire ou d’être, il a donné un sens nouveau aux mots liberté et indépendance. Création Studio Flammarion Couverture : Portrait de Zo d’Axa par Félix Vallotton. Collection personnelle Jean-Jacques Lefrère

Biographie de Jean-Jacques Lefrère

Jean-Jacques Lefrère, professeur d’hématologie et de transfusion sanguine, a publié des ouvrages de médecine, ainsi que des essais d’histoire littéraire et des biographies d’écrivains. Philippe Oriol est historien, spécialiste de l’affaire Dreyfus.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire