Votre compte

La Ligue en Bretagne


La décennie ligueuse (1589-1598) marque profondément l’histoire et la mémoire bretonne, à travers des figures hautes en couleur comme le gentilhomme brigand La Fontenelle ou des évènements phares comme l’édit de Nantes. Or l’étude de cette période a été délaissée par la recherche historique. Depuis un siècle, elle était largement abandonnée aux mythes et aux préjugés. La Bretagne n’avait pas encore bénéficié de l’intérêt porté depuis une trentaine d’années par les historiens aux guerres de Religion qui ont divisé et meurtri la France, et plus particulièrement aux soulèvements des ligues nobiliaires et urbaines qui en constituent la phase ultime. Pourtant sur ce plan la spécificité bretonne est forte car les guerres y ont commencé, mais aussi y ont duré plus tard que partout ailleurs en France. Le personnage de Mercœur, chef de la Ligue en Bretagne a longtemps excessivement focalisé l’attention : l’ouvrage d’Hervé Le Goff montre que la crise ligueuse y fait intervenir des acteurs très divers. Il fournit une analyse novatrice de la genèse nécessairement complexe de cette guerre civile, et de ses motivations politiques, religieuses et sociales. Il reconstitue la cohérence d’évènements qui ne sont confus qu’en apparence et contribue au passage au renouvellement de l’histoire militaire du temps. Il tire pour terminer un bilan d’ensemble de ces troubles survenus dans une Bretagne prospère, en phase de croissance économique et démographique depuis plus d’un siècle. L’utilisation abondante de sources anglaises très largement ignorées auparavant permet en outre à Hervé Le Goff de mettre en évidence les enjeux internationaux de cette guerre, enjeux jusqu’alors peu éclairés. Il démontre l’importance géostratégique de la péninsule bretonne dans le conflit qui oppose alors Espagne et Angleterre. On peut se demander avec lui si, au cours des guerres bretonnes de la Ligue, période particulièrement cruelle pour la province, ne s’est pas joué, en cette fin du XVIe siècle, un épisode essentiel pour la naissance d’un nouvel équilibre européen.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Ligue en Bretagne”

Fiche technique

Résumé

La décennie ligueuse (1589-1598) marque profondément l’histoire et la mémoire bretonne, à travers des figures hautes en couleur comme le gentilhomme brigand La Fontenelle ou des évènements phares comme l’édit de Nantes. Or l’étude de cette période a été délaissée par la recherche historique. Depuis un siècle, elle était largement abandonnée aux mythes et aux préjugés. La Bretagne n’avait pas encore bénéficié de l’intérêt porté depuis une trentaine d’années par les historiens aux guerres de Religion qui ont divisé et meurtri la France, et plus particulièrement aux soulèvements des ligues nobiliaires et urbaines qui en constituent la phase ultime. Pourtant sur ce plan la spécificité bretonne est forte car les guerres y ont commencé, mais aussi y ont duré plus tard que partout ailleurs en France. Le personnage de Mercœur, chef de la Ligue en Bretagne a longtemps excessivement focalisé l’attention : l’ouvrage d’Hervé Le Goff montre que la crise ligueuse y fait intervenir des acteurs très divers. Il fournit une analyse novatrice de la genèse nécessairement complexe de cette guerre civile, et de ses motivations politiques, religieuses et sociales. Il reconstitue la cohérence d’évènements qui ne sont confus qu’en apparence et contribue au passage au renouvellement de l’histoire militaire du temps. Il tire pour terminer un bilan d’ensemble de ces troubles survenus dans une Bretagne prospère, en phase de croissance économique et démographique depuis plus d’un siècle. L’utilisation abondante de sources anglaises très largement ignorées auparavant permet en outre à Hervé Le Goff de mettre en évidence les enjeux internationaux de cette guerre, enjeux jusqu’alors peu éclairés. Il démontre l’importance géostratégique de la péninsule bretonne dans le conflit qui oppose alors Espagne et Angleterre. On peut se demander avec lui si, au cours des guerres bretonnes de la Ligue, période particulièrement cruelle pour la province, ne s’est pas joué, en cette fin du XVIe siècle, un épisode essentiel pour la naissance d’un nouvel équilibre européen.

Biographie d’Hervé le Goff

Maître de conférences à l’IUT de Quimper (Université de Bretagne Occidentale) dont il dirige la LP Entrepreneuriat, Hervé Le Goff est aussi président de CREA-IUT, formateur et consultant.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire