Votre compte

La peur du vide - Essai sur les passions démocratiques


On nous répète à satiété que la crise des idéologies et des valeurs nous a fait entrer dans l'ère du vide et des simulacres ; et en un sens, c'est vrai. Mais pouvons-nous éternellement nous complaire dans cette célébration de l'épuisement ?

Ce livre propose de traverser le vide - pour aller au-delà. Le traverser, c'est d'abord accepter de le voir, sous toutes ses formes, dans notre imagerie collective : dans le désert des publicités, dans celui du Club Méditerranée, voire dans les profondeurs du Grand Bleu...

C'est aussi prendre la mesure que le discours politique, pris en étau entre les incantations morales (droits de l'homme) et les appels au rendement (glorification de l'entreprise et du marché), s'est évaporé. De sorte que l'individu, ne se sentant plus citoyen, se perçoit désormais seulement comme une victime potentielle (des autres, des marginaux, des étrangers, qu'ils vivent ici ou ailleurs).

A quelles conditions une nouvelle citoyenneté est-elle possible ? C'est la question à laquelle ce livre tente de répondre. Il faut sortir de la glorification atone de la démocratie et refonder celle-ci en intégrant le négatif, la souffrance des exclus, le rôle des différences, la nécessité des conflits, et les blessures de l'histoire.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La peur du vide - Essai sur les passions démocratiques”

Fiche technique

  • Auteur : Olivier Mongin
  • Éditeur : Le Seuil
  • Date de parution : 28/07/17
  • EAN : 9782021376647
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 288
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

On nous répète à satiété que la crise des idéologies et des valeurs nous a fait entrer dans l'ère du vide et des simulacres ; et en un sens, c'est vrai. Mais pouvons-nous éternellement nous complaire dans cette célébration de l'épuisement ?

Ce livre propose de traverser le vide - pour aller au-delà. Le traverser, c'est d'abord accepter de le voir, sous toutes ses formes, dans notre imagerie collective : dans le désert des publicités, dans celui du Club Méditerranée, voire dans les profondeurs du Grand Bleu...

C'est aussi prendre la mesure que le discours politique, pris en étau entre les incantations morales (droits de l'homme) et les appels au rendement (glorification de l'entreprise et du marché), s'est évaporé. De sorte que l'individu, ne se sentant plus citoyen, se perçoit désormais seulement comme une victime potentielle (des autres, des marginaux, des étrangers, qu'ils vivent ici ou ailleurs).

A quelles conditions une nouvelle citoyenneté est-elle possible ? C'est la question à laquelle ce livre tente de répondre. Il faut sortir de la glorification atone de la démocratie et refonder celle-ci en intégrant le négatif, la souffrance des exclus, le rôle des différences, la nécessité des conflits, et les blessures de l'histoire.

Biographie d’Olivier Mongin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire