Votre compte

La Plaine des asphodèles


Comment les Inuits, sur leur banquise inhospitalière, faisaient-ils monde sans télévision, quand nous autres modernes, qui avons ajusté l’environnement à nos besoins et habitons un monde entièrement fait pour nous, vivons si péniblement la banalité de notre existence et le vertige de notre êtrequelconque ? Qu’avons-nous perdu en rompant avec les cultures anciennes, faites de mythes, de rites, de légendes assez puissantes pour pousser les hommes vers l’avenir ? Qu’y avait-il dans ces cultures que nous ne comprenons plus, nous qui, au contraire, nous sentons privés d’avenir, sans foi dans le futur ? Nous est-il encore possible d’être les sujets d’une vie, nous dont les conduites sont désormais gouvernées par la science, par « l’objectivité » des lois statistiques, biologiques et économiques ? Dans la mythologie grecque, un lieu des Enfers décrit par anticipation le monde sans avenir et sans sujet que nous avons bâti : la plaine des asphodèles, banlieue lugubre où les âmes insignifiantes, c’est-à-dire celles de l’immense majorité des hommes, errent après leur mort. Appelant à renouer avec les puissances du symbole à travers la littérature et la philosophie, cet essai mêle avec grand talent critique sociale et métaphysique. Adaptation Studio Flammarion Odile Chambaut / Atelier Michel Bouvet.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Plaine des asphodèles”

Fiche technique

  • Auteur : Cédric Lagandré
  • Éditeur : Climats
  • Date de parution : 03/10/12
  • EAN : 9782081291867
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 208
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Comment les Inuits, sur leur banquise inhospitalière, faisaient-ils monde sans télévision, quand nous autres modernes, qui avons ajusté l’environnement à nos besoins et habitons un monde entièrement fait pour nous, vivons si péniblement la banalité de notre existence et le vertige de notre êtrequelconque ? Qu’avons-nous perdu en rompant avec les cultures anciennes, faites de mythes, de rites, de légendes assez puissantes pour pousser les hommes vers l’avenir ? Qu’y avait-il dans ces cultures que nous ne comprenons plus, nous qui, au contraire, nous sentons privés d’avenir, sans foi dans le futur ? Nous est-il encore possible d’être les sujets d’une vie, nous dont les conduites sont désormais gouvernées par la science, par « l’objectivité » des lois statistiques, biologiques et économiques ? Dans la mythologie grecque, un lieu des Enfers décrit par anticipation le monde sans avenir et sans sujet que nous avons bâti : la plaine des asphodèles, banlieue lugubre où les âmes insignifiantes, c’est-à-dire celles de l’immense majorité des hommes, errent après leur mort. Appelant à renouer avec les puissances du symbole à travers la littérature et la philosophie, cet essai mêle avec grand talent critique sociale et métaphysique. Adaptation Studio Flammarion Odile Chambaut / Atelier Michel Bouvet.

Biographie de Cédric Lagandré

Cédric Lagandré, philosophe et écrivain, est l’auteur de La Société intégrale (Climats, 2009) et de L’Actualité pure, essai sur le temps paralysé (PUF, 2009).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire