Votre compte

La politique étrangère européenne


Si l’Union européenne est dotée par le traité de Maastricht d’une « politique étrangère et de sécurité commune », la pratique et les négociations menées depuis 1992 pour la renforcer révèlent surtout le chemin qu’il reste à parcourir pour la rendre efficiente. L’Union est aujourd’hui représentée par une présidence bicéphale et un « haut représentant » – qu’on n’a pas voulu nommer « ministre des Affaires étrangères » –, elle n’a pas de service diplomatique mais un service « pour l’action extérieure », pas d’ambassades mais des « délégations », pas d’armée mais une « politique de sécurité et de défense commune ».
Les enjeux ne sont pourtant pas minces : peser dans le partenariat transatlantique, coopérer avec les puissances en défendant mieux ses valeurs et ses intérêts, penser sa sécurité, muscler ses capacités économiques, diplomatiques et militaires, dépasser ses propres divergences, constituer en somme une « puissance européenne ».


À lire également en Que sais-je ?...
La politique étrangère américaine, Maxime Lefebvre
Les 100 mots de la géopolitique, coordonné par Pascal Gauchon et Jean-Marc Huissoud

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La politique étrangère européenne”

Fiche technique

Résumé

Si l’Union européenne est dotée par le traité de Maastricht d’une « politique étrangère et de sécurité commune », la pratique et les négociations menées depuis 1992 pour la renforcer révèlent surtout le chemin qu’il reste à parcourir pour la rendre efficiente. L’Union est aujourd’hui représentée par une présidence bicéphale et un « haut représentant » – qu’on n’a pas voulu nommer « ministre des Affaires étrangères » –, elle n’a pas de service diplomatique mais un service « pour l’action extérieure », pas d’ambassades mais des « délégations », pas d’armée mais une « politique de sécurité et de défense commune ».
Les enjeux ne sont pourtant pas minces : peser dans le partenariat transatlantique, coopérer avec les puissances en défendant mieux ses valeurs et ses intérêts, penser sa sécurité, muscler ses capacités économiques, diplomatiques et militaires, dépasser ses propres divergences, constituer en somme une « puissance européenne ».


À lire également en Que sais-je ?...
La politique étrangère américaine, Maxime Lefebvre
Les 100 mots de la géopolitique, coordonné par Pascal Gauchon et Jean-Marc Huissoud

Biographie de Maxime Lefebvre

Maxime Lefebvre est diplomate et professeur à l’Institut d’études politiques de Paris.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire