Votre compte

La revanche de Roger-la-Honte II


Entre l'influence des Misérables et celle du naturalisme, les romans de Jules Mary (1851-1922), construit avec habileté et efficacité, ont introduit le thème de l'erreur judiciaire commise contre une personne, injustement condamnée et finalement réhabilitée. Ses œuvres les plus connues (Roger-la-Honte, La Pocharde) furent adaptées au théâtre, puis au cinéma. Extrait : Elle tressaillit. Cette idée lui était venue déjà. Retourner à Paris, c'était un moyen presque sûr de ne plus voir Raymond, tant que celui-ci resterait à la campagne ; mais les vacances étaient terminées. Raymond n'allait point tarder, sans doute, à rentrer à Paris... À Paris, Raymond, elle en était sûre, trouverait le moyen de la rencontrer dans le monde -- tandis qu'à la campagne elle pouvait le fuir toujours. Son parti fut bientôt pris. Elle resterait. --- Non, dit-elle, j'aime, vous le savez, la vie très libre que je mène ici. C'est à Paris que je m'ennuierais.

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La revanche de Roger-la-Honte II”

Fiche technique

  • Auteur : Jules Mary
  • Éditeur : Bibebook
  • Date de parution : 10/06/15
  • EAN : 9782824716732
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Entre l'influence des Misérables et celle du naturalisme, les romans de Jules Mary (1851-1922), construit avec habileté et efficacité, ont introduit le thème de l'erreur judiciaire commise contre une personne, injustement condamnée et finalement réhabilitée. Ses œuvres les plus connues (Roger-la-Honte, La Pocharde) furent adaptées au théâtre, puis au cinéma. Extrait : Elle tressaillit. Cette idée lui était venue déjà. Retourner à Paris, c'était un moyen presque sûr de ne plus voir Raymond, tant que celui-ci resterait à la campagne ; mais les vacances étaient terminées. Raymond n'allait point tarder, sans doute, à rentrer à Paris... À Paris, Raymond, elle en était sûre, trouverait le moyen de la rencontrer dans le monde -- tandis qu'à la campagne elle pouvait le fuir toujours. Son parti fut bientôt pris. Elle resterait. --- Non, dit-elle, j'aime, vous le savez, la vie très libre que je mène ici. C'est à Paris que je m'ennuierais.

Biographie de Jules Mary

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire