Votre compte

Le Brexit dans tous ses états


Au seuil du Brexit, que dire des dossiers décisifs ? Politique étrangère les résume en quatre questions. Un Royaume-Uni solitaire aura-t-il les moyens de redéfinir à sa convenance ses relations avec le vaste monde ? Comment résoudre le problème de la frontière irlandaise : à restaurer pour les relations avec l’Union européenne, à garder invisible pour préserver la paix ? Quelles seront les vraies conséquences économiques de la rupture, pour les deux côtés ? Le poids du Royaume-Uni restera-t-il central en matière de sécurité et de défense, Londres étant écartée des circuits de décision continentaux ?

L’approche des élections de mai 2019 invite aussi à revenir sur le fameux « déficit démocratique » européen. La rubrique Contrechamps s’ouvre à deux approches opposées. L’une fait confiance aux processus à l’œuvre dans l’Union pour instaurer des pratiques d’équilibrage et de contrôle de plus en plus démocratiques entre les diverses institutions. L’autre constate que les échanges politiques et les principes qui fondent la démocratie ne peuvent être assumés que par des peuples, autrement dit nationalement : l’Union n’est démocratique que par la coopération volontaire des entités qui la composent. Un débat essentiel pour une Union en chute de crédibilité auprès de ses opinions.

Politique étrangère s’éloigne de l’Europe pour approcher le drame des Rohingya, les inconnues de l’Afghanistan post-élections, du désordre libyen, de l’inattendu rapprochement Éthiopie-Érythrée. Et ouvre une réflexion sur le rôle de l’Intelligence artificielle (IA) en matière de stratégie militaire : l’IA démultiplie l’efficience des stratégies humaines ; à terme, menace-t-elle de les remplacer ?

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Brexit dans tous ses états”

Fiche technique

Résumé

Au seuil du Brexit, que dire des dossiers décisifs ? Politique étrangère les résume en quatre questions. Un Royaume-Uni solitaire aura-t-il les moyens de redéfinir à sa convenance ses relations avec le vaste monde ? Comment résoudre le problème de la frontière irlandaise : à restaurer pour les relations avec l’Union européenne, à garder invisible pour préserver la paix ? Quelles seront les vraies conséquences économiques de la rupture, pour les deux côtés ? Le poids du Royaume-Uni restera-t-il central en matière de sécurité et de défense, Londres étant écartée des circuits de décision continentaux ?

L’approche des élections de mai 2019 invite aussi à revenir sur le fameux « déficit démocratique » européen. La rubrique Contrechamps s’ouvre à deux approches opposées. L’une fait confiance aux processus à l’œuvre dans l’Union pour instaurer des pratiques d’équilibrage et de contrôle de plus en plus démocratiques entre les diverses institutions. L’autre constate que les échanges politiques et les principes qui fondent la démocratie ne peuvent être assumés que par des peuples, autrement dit nationalement : l’Union n’est démocratique que par la coopération volontaire des entités qui la composent. Un débat essentiel pour une Union en chute de crédibilité auprès de ses opinions.

Politique étrangère s’éloigne de l’Europe pour approcher le drame des Rohingya, les inconnues de l’Afghanistan post-élections, du désordre libyen, de l’inattendu rapprochement Éthiopie-Érythrée. Et ouvre une réflexion sur le rôle de l’Intelligence artificielle (IA) en matière de stratégie militaire : l’IA démultiplie l’efficience des stratégies humaines ; à terme, menace-t-elle de les remplacer ?

Biographie d’Asiem El Difraoui

Jean-Luc Racine, directeur de recherches au CNRS, conduit au Centre d'Etude de l'Inde de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, comme dans la revue Hérodote, des travaux portant sur les dynamiques sociales, économiques et géopolitiques de l'Inde contemporaine. Il a publié Calcutta. La ville, sa crise. (1986), Tiers mondes, figures d'incertitude (1990), L'Inde et sa question nationale (1993), Les Attaches de l'homme (1994).

Maxime Lefebvre est diplomate et professeur à l’Institut d’études politiques de Paris.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire