Votre compte

Le Crime de Lord Arthur Savile

Albert Savine (translator)


C’était la dernière réception de lady Windermere, avant le printemps.

Bentinck House était, plus que d’habitude, encombré d’une foule de visiteurs.

Six membres du cabinet étaient venus directement après l’audience du speaker, avec tous leurs crachats et leurs grands cordons.

Toutes les jolies femmes portaient leurs costumes les plus élégants et, au bout de la galerie de tableaux, se tenait la princesse Sophie de Carlsrühe, une grosse dame au type tartare, avec de petits yeux noirs et de merveilleuses émeraudes, parlant d’une voix suraiguë un mauvais français et riant sans nulle retenue de tout ce qu’on lui disait.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Crime de Lord Arthur Savile”

Fiche technique

Résumé

C’était la dernière réception de lady Windermere, avant le printemps.

Bentinck House était, plus que d’habitude, encombré d’une foule de visiteurs.

Six membres du cabinet étaient venus directement après l’audience du speaker, avec tous leurs crachats et leurs grands cordons.

Toutes les jolies femmes portaient leurs costumes les plus élégants et, au bout de la galerie de tableaux, se tenait la princesse Sophie de Carlsrühe, une grosse dame au type tartare, avec de petits yeux noirs et de merveilleuses émeraudes, parlant d’une voix suraiguë un mauvais français et riant sans nulle retenue de tout ce qu’on lui disait.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Biographie d’Oscar Wilde

Né à Dublin, Oscar Wilde (1854-1900) suit de brillantes études, notamment au Trinity College. Personnage de dandy à l'esprit vif et provocateur, il se forge rapidement une réputation parmi la haute société londonienne et se fait l'apôtre de l'esthétisme dans ses poèmes ou ses pièces de théâtre. Il devient célèbre avec Le Portrait de Dorian Gray, publié en 1891, et monte Salomé, à Paris. Il est condamné pour homosexualité en 1895 à deux ans de prison et aux travaux forcés. Il meurt en 1900 dans la misère à Paris d'une pneumonie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire