Votre compte

Le Jardin d'Orléans


En 1936, dans le jardin public d’une petite ville d’Algérie, le Jardin d’Orléans, eut lieu un incident auquel fut mêlé le personnage principal du récit, Joseph Magloire. C’est l’endroit où sa vie bascule.
Roman familial et récit historique, Le Jardin d’Orléans s’appuie sur les Mémoires de Joseph, le grand-père de l’auteur. Catherine Saulieu, en consultant les archives publiques et les papiers de famille, mais aussi en faisant jouer les ressorts de la fiction, s’attache à déchiffrer un certain univers français, imperturbable dans ses passions et ses dénis. Elle fait parcourir tout un siècle, transportant son lecteur dans un monde jadis convenable et devenu infréquentable, un monde que son héritage, fait d’intransigeances obstinées, a exposé aux événements successifs de l’Histoire : bourgeoisie dévote, ruinée à la fin du XIXe siècle, petit peuple européen d’Algérie rongé par un antisémitisme fanatique, chair à canon éprise d’alliances spirituelles, patriotes fourvoyés dans le culte des héros de la Première guerre.
Le Jardin d’Orléans fait le récit d’une épopée individuelle, dont la singularité renvoie néanmoins à bien des égarements collectifs.
Dans son enquête, Catherine Saulieu ne prononce aucun réquisitoire : elle cherche à ressaisir la vérité d’une époque, autant qu’il est possible.
 

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Jardin d'Orléans”

Fiche technique

Résumé

En 1936, dans le jardin public d’une petite ville d’Algérie, le Jardin d’Orléans, eut lieu un incident auquel fut mêlé le personnage principal du récit, Joseph Magloire. C’est l’endroit où sa vie bascule.
Roman familial et récit historique, Le Jardin d’Orléans s’appuie sur les Mémoires de Joseph, le grand-père de l’auteur. Catherine Saulieu, en consultant les archives publiques et les papiers de famille, mais aussi en faisant jouer les ressorts de la fiction, s’attache à déchiffrer un certain univers français, imperturbable dans ses passions et ses dénis. Elle fait parcourir tout un siècle, transportant son lecteur dans un monde jadis convenable et devenu infréquentable, un monde que son héritage, fait d’intransigeances obstinées, a exposé aux événements successifs de l’Histoire : bourgeoisie dévote, ruinée à la fin du XIXe siècle, petit peuple européen d’Algérie rongé par un antisémitisme fanatique, chair à canon éprise d’alliances spirituelles, patriotes fourvoyés dans le culte des héros de la Première guerre.
Le Jardin d’Orléans fait le récit d’une épopée individuelle, dont la singularité renvoie néanmoins à bien des égarements collectifs.
Dans son enquête, Catherine Saulieu ne prononce aucun réquisitoire : elle cherche à ressaisir la vérité d’une époque, autant qu’il est possible.
 

Biographie de Catherine SAULIEU

Études de lettres et de philosophie.
Professeur de français dans un lycée algérien, puis à l’École française de Damas. A Bogotá, chargée par l’ambassade de France de la relation permanente avec les universités, et directrice de recherche dans une université de la ville.
A vécu longtemps à l’étranger (Islamabad, New-York, Washington, Russie, Chine)
Partage actuellement son temps entre Paris et Port-Moresby (Papouasie Nouvelle-Guinée)
Le Jardin d’Orléans est son premier livre publié.
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire