Votre compte

Le Littré de la Grand'Côte


ABADER (S’), v. pr. — S’ensauver, décaniller, prendre la poudre d’escampette, se pousser de l’air, jouer des flûtes, des canilles, des guibolles, tirer ses grègues, etc. — Du provençal badar ouvrir, lui-même du bas latin badare. D’ouvrir, l’idée s’est étendue à sortir.

ABANDON, s. m. — « Acte par lequel un débiteur transmet à ses créanciers la propriété de ses biens ; dites abandonnement. » (Molard). Homme sévère, mais injuste, vous ne lisiez donc pas l’Académie !

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Littré de la Grand'Côte”

Fiche technique

  • Auteur : Clair Tisseur
  • Éditeur : Collection XIX
  • Date de parution : 25/03/16
  • EAN : 9782346055661
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 365
  • Protection : NC

Résumé

ABADER (S’), v. pr. — S’ensauver, décaniller, prendre la poudre d’escampette, se pousser de l’air, jouer des flûtes, des canilles, des guibolles, tirer ses grègues, etc. — Du provençal badar ouvrir, lui-même du bas latin badare. D’ouvrir, l’idée s’est étendue à sortir.

ABANDON, s. m. — « Acte par lequel un débiteur transmet à ses créanciers la propriété de ses biens ; dites abandonnement. » (Molard). Homme sévère, mais injuste, vous ne lisiez donc pas l’Académie !

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Biographie de Clair Tisseur

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire