Votre compte

Le nouveau désordre numérique


La crise sanitaire du printemps 2020 aura consacré le triomphe du numérique.
Les nouvelles technologies portaient l’espoir d’un monde plus égalitaire.
L’espoir est cruellement déçu.
Il y a d’un côté ceux qui sont tout, de l’autre ceux qui ne sont rien.
On pensait que le numérique allait libérer les entreprises. En réalité, il assied la domination de quelques titans capables d’imposer leur loi.
On pensait qu’il allait mêler les classes sociales en donnant à chacun sa chance. Hélas, il sépare les élites technophiles des populations déconnectées et sans avenir.
On pensait qu’il allait renforcer la démocratie. Que voyons-nous ? Elle n’a jamais été aussi faible, prise en étau entre les dictatures ultramodernes et les revendications de minorités qui en sapent les bases.
Si nous n’agissons pas, le numérique va détruire la civilisation.
Nous devons changer nos institutions, maîtriser le pouvoir prométhéen donné par les technologies, redonner à la société son équilibre et aider l’homme à trouver sa nouvelle place.

Olivier Babeau est le président fondateur de l’Institut Sapiens, un laboratoire d’idées dédié à la réflexion sur la place de l’être humain dans le monde technologique qui naît. Il s’exprime régulièrement dans les médias et a écrit de nombreux ouvrages, dont Éloge de l’hypocrisie (Cerf, 2018).

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le nouveau désordre numérique”

Fiche technique

  • Auteur : Olivier Babeau
  • Éditeur : Buchet/Chastel
  • Date de parution : 03/09/20
  • EAN : 9782283034309
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 272
  • Protection : NC

Résumé

La crise sanitaire du printemps 2020 aura consacré le triomphe du numérique.
Les nouvelles technologies portaient l’espoir d’un monde plus égalitaire.
L’espoir est cruellement déçu.
Il y a d’un côté ceux qui sont tout, de l’autre ceux qui ne sont rien.
On pensait que le numérique allait libérer les entreprises. En réalité, il assied la domination de quelques titans capables d’imposer leur loi.
On pensait qu’il allait mêler les classes sociales en donnant à chacun sa chance. Hélas, il sépare les élites technophiles des populations déconnectées et sans avenir.
On pensait qu’il allait renforcer la démocratie. Que voyons-nous ? Elle n’a jamais été aussi faible, prise en étau entre les dictatures ultramodernes et les revendications de minorités qui en sapent les bases.
Si nous n’agissons pas, le numérique va détruire la civilisation.
Nous devons changer nos institutions, maîtriser le pouvoir prométhéen donné par les technologies, redonner à la société son équilibre et aider l’homme à trouver sa nouvelle place.

Olivier Babeau est le président fondateur de l’Institut Sapiens, un laboratoire d’idées dédié à la réflexion sur la place de l’être humain dans le monde technologique qui naît. Il s’exprime régulièrement dans les médias et a écrit de nombreux ouvrages, dont Éloge de l’hypocrisie (Cerf, 2018).

Biographie d’Olivier Babeau

Normalien, diplômé de l’ESCP et de troisième cycle en philosophie et en économie, agrégé d’économie et agrégé des Universités en sciences de gestion, Olivier Babeau est professeur de stratégie d’entreprise à l’université Paris- VIII. Il a occupé par le passé des postes de consultant en stratégie et de conseiller en cabinet ministériel.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire