Votre compte

Le Sourire du Vautour


Hélène Fontayne, professeure de français en Italie, en pleine crise de la quarantaine, retrouve ses anciens copains de terminale du lycée Pagnol, en Drôme provençale, sur le lieu de réintroduction des vautours fauves, pour des retrouvailles nostalgiques. La fête, qui commence comme il se doit dans la bonne humeur, tourne à l’horreur au cours du week-end : on découvre le corps d’un des convives jeté en pâture sur le charnier des éboueurs du ciel...

Hélène va alors tenter de résoudre le mystère de cette mort brutale, fouillant à l’occasion dans les secrets des uns et des autres.

Dans son roman, Claire Arnot nous transporte avec finesse entre mystère, amour, amitié et rend hommage à l'équipe de passionnés qui a réintroduit les Vautours fauves dans la Drôme.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Sourire du Vautour”

Fiche technique

  • Auteur : Claire Arnot
  • Éditeur : Les éditions du 38
  • Date de parution : 27/06/18
  • EAN : 9782374535821
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 262
  • Protection : NC

Résumé

Hélène Fontayne, professeure de français en Italie, en pleine crise de la quarantaine, retrouve ses anciens copains de terminale du lycée Pagnol, en Drôme provençale, sur le lieu de réintroduction des vautours fauves, pour des retrouvailles nostalgiques. La fête, qui commence comme il se doit dans la bonne humeur, tourne à l’horreur au cours du week-end : on découvre le corps d’un des convives jeté en pâture sur le charnier des éboueurs du ciel...

Hélène va alors tenter de résoudre le mystère de cette mort brutale, fouillant à l’occasion dans les secrets des uns et des autres.

Dans son roman, Claire Arnot nous transporte avec finesse entre mystère, amour, amitié et rend hommage à l'équipe de passionnés qui a réintroduit les Vautours fauves dans la Drôme.

Biographie de Claire Arnot

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire