Votre compte

Les 25 ans de la Bpi


« Si l’on se remémore le passé, la Bpi est née dans un paysage français et parisien qui paraissait très en retard par rapport aux grandes capitales étrangères. Mais le projet pouvait s’appuyer sur la tradition des grands bibliothécaires français qui ne se satisfaisaient pas de ces lacunes et qui étaient désireux de faire entrer dans les bibliothèques un public qui, jusque-là, se tenait en lisière.Dès l’ouverture, il est apparu clairement, pour la bibliothèque comme pour le musée d’Art moderne, que le pari allait être gagné, voire même qu’il était gagné d’emblée. Les obstacles, les barrières qui tenaient le public à l’écart, se sont trouvés brusquement éliminés. Évidemment, la gratuité y a joué un rôle important, comme on le souligne souvent, mais pas moins que les horaires prolongés en soirée ou le libre accès aux documents qui supprimait le côté intimidant de la démarche.Depuis lors, il est intéressant de voir que le public demeure aussi divers par ses motivations et ses origines qu’il l’était au début. C’est un lourd privilège que d’être le pionnier dans son domaine et d’avoir ainsi sans cesse à donner l’exemple. La Bpi ne peut être elle-même que si elle anticipe en permanence les évolutions et les attentes futures, et celle dont nous célébrons aujourd’hui les vingt-cinq ans n’est pas une institution statique. »

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les 25 ans de la Bpi”

Fiche technique

Résumé

« Si l’on se remémore le passé, la Bpi est née dans un paysage français et parisien qui paraissait très en retard par rapport aux grandes capitales étrangères. Mais le projet pouvait s’appuyer sur la tradition des grands bibliothécaires français qui ne se satisfaisaient pas de ces lacunes et qui étaient désireux de faire entrer dans les bibliothèques un public qui, jusque-là, se tenait en lisière.Dès l’ouverture, il est apparu clairement, pour la bibliothèque comme pour le musée d’Art moderne, que le pari allait être gagné, voire même qu’il était gagné d’emblée. Les obstacles, les barrières qui tenaient le public à l’écart, se sont trouvés brusquement éliminés. Évidemment, la gratuité y a joué un rôle important, comme on le souligne souvent, mais pas moins que les horaires prolongés en soirée ou le libre accès aux documents qui supprimait le côté intimidant de la démarche.Depuis lors, il est intéressant de voir que le public demeure aussi divers par ses motivations et ses origines qu’il l’était au début. C’est un lourd privilège que d’être le pionnier dans son domaine et d’avoir ainsi sans cesse à donner l’exemple. La Bpi ne peut être elle-même que si elle anticipe en permanence les évolutions et les attentes futures, et celle dont nous célébrons aujourd’hui les vingt-cinq ans n’est pas une institution statique. »

Biographie de Dominique Arot

Professeur émérite de philosophie politique et éthique (Paris Ouest Nanterre), Robert Damien est l’auteur de nombreux essais philosophiques et politiques.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire