Votre compte

Les Chiens de garde


Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Paul Nizan. "Les chiens de garde" est un pamphlet impitoyable contre la caste des philosophes académiques de la Troisième République qui n'a rien perdu de sa fraîcheur. Sa cible principale est la philosophie abstraite et formelle, qui se dresse comme un paravent devant les jeunes gens, refusant d'ouvrir les yeux sur le monde et prenant pour alibi une quête fallacieuse de la vérité. Il dénonce avec vigueur la collusion des élites intellectuelles avec le pouvoir politico-économique en place, ainsi que l'ensemble de valeurs que ces "chiens de garde" défendent dans leurs oeuvres en vue de garder au pouvoir la classe dominante dont ils sont des membres privilégiés, soutenus notamment par l'appareil institutionnel et idéologique lié à l'Etat (Université, Presse, Police, etc). Nizan leur dénie la prétention à oeuvrer au service de l'humanité et leur rappelle que leurs pensées et raisonnements, si élevés soit-ils, ne sont que des produits de leur classe et de leur époque. Brillant, acerbe, lucide et passionné, "Les chiens de garde" constitue un témoignage irremplaçable sur la vie intellectuelle, sociale et politique du XXe siècle, et son appel vibrant à l'insurrection contre l'ordre établi reste plus que jamais d'actualité.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Chiens de garde”

Fiche technique

  • Auteur : Paul Nizan
  • Éditeur : République des Lettres
  • Date de parution : 03/03/17
  • EAN : 9782824903552
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 182
  • Protection : NC

Résumé

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Paul Nizan. "Les chiens de garde" est un pamphlet impitoyable contre la caste des philosophes académiques de la Troisième République qui n'a rien perdu de sa fraîcheur. Sa cible principale est la philosophie abstraite et formelle, qui se dresse comme un paravent devant les jeunes gens, refusant d'ouvrir les yeux sur le monde et prenant pour alibi une quête fallacieuse de la vérité. Il dénonce avec vigueur la collusion des élites intellectuelles avec le pouvoir politico-économique en place, ainsi que l'ensemble de valeurs que ces "chiens de garde" défendent dans leurs oeuvres en vue de garder au pouvoir la classe dominante dont ils sont des membres privilégiés, soutenus notamment par l'appareil institutionnel et idéologique lié à l'Etat (Université, Presse, Police, etc). Nizan leur dénie la prétention à oeuvrer au service de l'humanité et leur rappelle que leurs pensées et raisonnements, si élevés soit-ils, ne sont que des produits de leur classe et de leur époque. Brillant, acerbe, lucide et passionné, "Les chiens de garde" constitue un témoignage irremplaçable sur la vie intellectuelle, sociale et politique du XXe siècle, et son appel vibrant à l'insurrection contre l'ordre établi reste plus que jamais d'actualité.

Biographie de Paul Nizan

Philisophe et romancier, Paul Nizan (1905-1940), est l'écrivain de la révolte contre l'aliénation sociale. Membre du parti communiste, il le quitte lors de la conclusion du pacte germano-soviétique. Il est tué lors des premiers combats de la deuxième guerre mondiale.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire