Votre compte

Les douze indices de Noël


Une romancière à succès revient sur un crime commis dans la demeure de sa grand-mère pendant la guerre, un soir de réveillon. Un employé de bureau qui s’est introduit de nuit dans le bureau de son patron pour feuilleter ses revues pornographiques devient le témoin d’une aventure amoureuse illicite, et bientôt d’un meurtre qui le place face à un dilemme atroce. Le fringant inspecteur Adam Dalgliesh enquête sur la mort d’un patriarche qui s’est suicidé dans des circonstances suspectes, puis sur celle d’un très vieux monsieur très riche qui aurait été empoisonné par sa très jeune femme soixante-sept ans plus tôt…
Dans la lignée de ses illustres prédécesseurs – Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Agatha Christie ou G. K. Chesterton –, Phyllis Dorothy James s’est adonnée avec brio à l’écriture de nouvelles piquantes et raffinées. Les plus savoureuses d’entre elles sont rassemblées dans ce recueil posthume où l’on retrouve avec bonheur la plume acérée de la grande dame de la littérature policière.
 
 
Traduit de l’anglais par Odile Demange
 
Préface de P.D. James
 
 
 
Née en 1920 et disparue en 2014, Phyllis Dorothy James a exercé des fonctions à la section criminelle du Home Office avant de se consacrer à l'écriture. Mélange d'understatement britannique, d'analyse sociale et d'humour, ses livres lui ont valu d'être sacrée « nouvelle reine du crime ».

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les douze indices de Noël”

Fiche technique

Résumé

Une romancière à succès revient sur un crime commis dans la demeure de sa grand-mère pendant la guerre, un soir de réveillon. Un employé de bureau qui s’est introduit de nuit dans le bureau de son patron pour feuilleter ses revues pornographiques devient le témoin d’une aventure amoureuse illicite, et bientôt d’un meurtre qui le place face à un dilemme atroce. Le fringant inspecteur Adam Dalgliesh enquête sur la mort d’un patriarche qui s’est suicidé dans des circonstances suspectes, puis sur celle d’un très vieux monsieur très riche qui aurait été empoisonné par sa très jeune femme soixante-sept ans plus tôt…
Dans la lignée de ses illustres prédécesseurs – Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Agatha Christie ou G. K. Chesterton –, Phyllis Dorothy James s’est adonnée avec brio à l’écriture de nouvelles piquantes et raffinées. Les plus savoureuses d’entre elles sont rassemblées dans ce recueil posthume où l’on retrouve avec bonheur la plume acérée de la grande dame de la littérature policière.
 
 
Traduit de l’anglais par Odile Demange
 
Préface de P.D. James
 
 
 
Née en 1920 et disparue en 2014, Phyllis Dorothy James a exercé des fonctions à la section criminelle du Home Office avant de se consacrer à l'écriture. Mélange d'understatement britannique, d'analyse sociale et d'humour, ses livres lui ont valu d'être sacrée « nouvelle reine du crime ».

Biographie de Phyllis Dorothy James

Née à Oxford en 1920, Phyllis Dorothy James (P. D. James) a exercé diverses fonctions à la section criminelle du ministère anglais de l'Intérieur jusqu'en 1979. Mélange d'understatement britannique et de sadisme, d'analyse sociale et d'humour, ses romans lui ont valu les prix les plus prestigieux, dont, en France, le Grand Prix de littérature policière 1988. Les éditions Fayard ont publié ses dix-neuf romans, dont Un certain goût pour la mort (1987, 1990, 2004), La Meurtrière (Mazarine Fayard, 1984, 2004) et, plus récemment, Meurtres en soutane (2001), La Salle des meurtres (2004) et Le Phare (2006).  Son roman d'anticipation Les Fils de l'homme (1993) a fait l'objet d'un film réalisé par Alfonso Cuarón en 2006. photo : © Alixe Buckerfield de la Roche

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire