Votre compte

Les Hypothèses cosmogoniques - Examen des théories scientifiques modernes sur l'origine des mondes


Les conceptions de l’illustre Philosophe allemand sur la constitution et le mode de formation de l’Univers ont été exposées dans l’Ouvrage publié en 1755 à Kœnigsberg et à Leipzig, sous le titre : Allgemeine Naturgeschichte und Theorie des Himmels. Il est divisé en deux Parties. La première Partie traite de la constitution du monde stellaire et en particulier de la voie lactée. Kant y reproduit les idées déjà développées sur ce sujet par Thomas Wright, dans son Livre An original Theory of the Universe (Londres, 1750).

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Hypothèses cosmogoniques - Examen des théories scientifiques modernes sur l'origine des mondes”

Fiche technique

Résumé

Les conceptions de l’illustre Philosophe allemand sur la constitution et le mode de formation de l’Univers ont été exposées dans l’Ouvrage publié en 1755 à Kœnigsberg et à Leipzig, sous le titre : Allgemeine Naturgeschichte und Theorie des Himmels. Il est divisé en deux Parties. La première Partie traite de la constitution du monde stellaire et en particulier de la voie lactée. Kant y reproduit les idées déjà développées sur ce sujet par Thomas Wright, dans son Livre An original Theory of the Universe (Londres, 1750).

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Biographie d’Emmanuel Kant

Emmanuel Kant (1724-1804) a vécu pendant le siècle des Lumières. Kant, le père du criticisme philosophique, est aujourd?hui beaucoup plus célèbre que Mendelssohn. Surnommé le « nouveau Spinoza » par ses contemporains, ce dernier est reconnu pour être le personnage le plus important du judaïsme européen au XVIIIe siècle. Pour certains, il est le « troisième Moïse ». Pour d'autres, il est parmi les amorceurs de l'assimilationisme des Juifs (il est l'auteur d'une Jérusalem), et le précurseur de la perte de leur identité spécifique et de l'extinction de leurs traditions. Il lutta pour la conceptualisation et la mise en oeuvre de la tolérance au sens fort.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire