Votre compte

Les ressorts de la violence


Quand l'un des plus grands intellectuels américains contemporains bouscule toutes nos idées reçues sur les origines de la violence. Et si les plus grands conflits ne prenaient pas source dans le choc des cultures et la peur de ce qui nous est étranger, mais au contraire dans la crainte de ce qui nous ressemble trop ? Un essai absolument passionnant, convoquant aussi bien l'Histoire que la philosophie ou la psychanalyse, qui prend l'exact contrepied du discours ambiant.
À l'heure où s'exacerbent les extrémismes, où attentats, guerres civiles, répressions font rage, on a tôt fait d'assimiler cette violence inouïe au choc des cultures et à la peur de la différence. Prenant l'exact contrepied du discours ambiant, l'un des plus grands intellectuels américains contemporains bouscule les idées reçues et relance le débat : c'est de la peur du semblable que naît la violence.

Convoquant aussi bien la philosophie que la psychanalyse freudienne et les sciences humaines, Russell Jacoby revisite cinq mille ans d'Histoire, du mythe fondateur d'Abel et Caïn à la Saint-Barthélemy, de la Shoah au génocide rwandais, et propose de nouvelles pistes de réflexion passionnantes.

Pourquoi les guerres civiles sont-elles les plus meurtrières ? Comment expliquer que les massacres les plus abominables aient été perpétrés par des bourreaux proches de leurs victimes ? Aurions-nous plus à craindre de notre propre voisin ? Aujourd'hui plus que jamais, il y a urgence à interroger les ressorts de la violence, pour mieux œuvrer pour la paix.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les ressorts de la violence”

Fiche technique

  • Auteur : Russell JACOBY
  • traduit par : Karine REIGNIER
  • Éditeur : Belfond
  • Date de parution : 13/02/14
  • EAN : 9782714457165
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 250
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Quand l'un des plus grands intellectuels américains contemporains bouscule toutes nos idées reçues sur les origines de la violence. Et si les plus grands conflits ne prenaient pas source dans le choc des cultures et la peur de ce qui nous est étranger, mais au contraire dans la crainte de ce qui nous ressemble trop ? Un essai absolument passionnant, convoquant aussi bien l'Histoire que la philosophie ou la psychanalyse, qui prend l'exact contrepied du discours ambiant.
À l'heure où s'exacerbent les extrémismes, où attentats, guerres civiles, répressions font rage, on a tôt fait d'assimiler cette violence inouïe au choc des cultures et à la peur de la différence. Prenant l'exact contrepied du discours ambiant, l'un des plus grands intellectuels américains contemporains bouscule les idées reçues et relance le débat : c'est de la peur du semblable que naît la violence.

Convoquant aussi bien la philosophie que la psychanalyse freudienne et les sciences humaines, Russell Jacoby revisite cinq mille ans d'Histoire, du mythe fondateur d'Abel et Caïn à la Saint-Barthélemy, de la Shoah au génocide rwandais, et propose de nouvelles pistes de réflexion passionnantes.

Pourquoi les guerres civiles sont-elles les plus meurtrières ? Comment expliquer que les massacres les plus abominables aient été perpétrés par des bourreaux proches de leurs victimes ? Aurions-nous plus à craindre de notre propre voisin ? Aujourd'hui plus que jamais, il y a urgence à interroger les ressorts de la violence, pour mieux œuvrer pour la paix.

Biographie de Russell JACOBY

Professeur d'Histoire à l'université de Californie, Russell Jacoby est l'auteur de neuf livres, traduits en treize langues, dont Otto Fenichel. Destins de la gauche freudienne (PUF, 1986). Également journaliste, il écrit entre autres pour le Los Angeles Times, le New York Times, la London Review et l'American Historical Review. Son discours polémique sur la gentrification et le carriérisme des intellectuels en Amérique a fait l'objet d'un documentaire en 2012 : Velvet Prisons. Russell Jacoby on American Academia.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire