Votre compte

Les Soupirs du vent


Décembre 1939. Installée dans leur maison au bord de la rivière Péribonka avec son mari et ses enfants, Hermine est en pleine déprime. La talentueuse chanteuse s'en veut d'avoir perdu un enfant, Victor, alors qu'elle faisait tournée par-dessus tournée dans toute l'Amérique du Nord. Et son moral pourtant fragile subit un autre choc lorsque son mari Toshan lui annonce qu'il s'enrôle dans l'armée et part sur-le-champ à la Citadelle de Québec y subir son entraînement. C'en est trop! Devant le dur hiver jeannois qui s'annonce et sans homme pour les protéger, Hermine prend la décision de déménager la petite famille chez ses parents à Val-Jalbert, son cher village fantôme. Parallèlement, elle loue une maison à Roberval où logeront sa belle-mère Tala et la jeune Kiona. Et lorsque la cabane de Tala est incendiée en pleine nuit, par de sombres inconnus, tous partent se réfugier à la hâte au Lac-Saint-Jean, en lieux sûrs. Pourtant, au retour d'une première visite d'Hermine à Roberval, la jeune femme est menacée par des inconnus. Son cheval est alors gravement blessé d'un coup de fusil et elle-même est secourue de justesse par un voisin. Par une série d'indices, Tala comprend alors que ces gens lui veulent du mal pour se venger de la mort d'un homme, tué par son mari, il y a bien longtemps. Comme on s'apprête à fêter Noël et que ses parents ne sont pas là, Hermine décide d'amener Kiona à Val-Jalbert. Quant à Tala, elle part quelques jours en forêt, accompagnée de Madeleine. Or, lorsque Jocelyn et Laura reviennent de Chicoutimi, c'est le drame quand cette dernière aperçoit la jeune Métis. Elle demande à sa fille de la ramener à Roberval, mais Hermine résiste aux crises de sa mère, ce qui donne l'occasion à Jocelyn de faire connaissance de sa fille illégitime. De son côté, en permission pour quelques jours, Toshan revient à Val-Jalbert pendant la période des fêtes. Il assiste avec ses enfants et ses beaux-parents à la messe de Noël où Hermine, comme à son habitude, charme son auditoire par son extraordinaire voix. Mais au cœur de l'hiver, le petit Louis est enlevé par Paul Tremblay, l'homme derrière les événements mettant en cause Tala. Le gredin a flairé la bonne affaire, car il a appris que Laura est riche. C'est la panique à Val-Jalbert et lorsque Hermine apprend la nouvelle à Toshan, ce dernier décide de revenir délivrer son demi-frère. Il arrive au moment où les Chardin reçoivent le téléphone de la maîtresse de Tremblay. La femme, honteuse, a décidé de trahir son amant. Grâce à son aide, Toshan retrouve Louis au fond de la caverne du Trou de la fée, à Desbiens puis repart dans la forêt, où l'armée vient d'ouvrir un camp destiné à garder des prisonniers allemands. Puis au printemps, alors que l'accouchement de Betty vire au drame, Hermine apprend une nouvelle terrible de la bouche même de Simon, qui doit se marier bientôt avec Charlotte. Les épousailles sont compromises, mais le retour soudain de Toshan, qui songe à déserter l'armée, brouille à nouveau les cartes. Est-ce que les deux amoureux trouveront la force d'affronter à nouveau les épreuves qu'ils pressentent?

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Soupirs du vent”

Fiche technique

  • Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
  • Éditeur : Éditions JCL
  • Date de parution : 31/01/12
  • EAN : 9782894319314
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 756
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Décembre 1939. Installée dans leur maison au bord de la rivière Péribonka avec son mari et ses enfants, Hermine est en pleine déprime. La talentueuse chanteuse s'en veut d'avoir perdu un enfant, Victor, alors qu'elle faisait tournée par-dessus tournée dans toute l'Amérique du Nord. Et son moral pourtant fragile subit un autre choc lorsque son mari Toshan lui annonce qu'il s'enrôle dans l'armée et part sur-le-champ à la Citadelle de Québec y subir son entraînement. C'en est trop! Devant le dur hiver jeannois qui s'annonce et sans homme pour les protéger, Hermine prend la décision de déménager la petite famille chez ses parents à Val-Jalbert, son cher village fantôme. Parallèlement, elle loue une maison à Roberval où logeront sa belle-mère Tala et la jeune Kiona. Et lorsque la cabane de Tala est incendiée en pleine nuit, par de sombres inconnus, tous partent se réfugier à la hâte au Lac-Saint-Jean, en lieux sûrs. Pourtant, au retour d'une première visite d'Hermine à Roberval, la jeune femme est menacée par des inconnus. Son cheval est alors gravement blessé d'un coup de fusil et elle-même est secourue de justesse par un voisin. Par une série d'indices, Tala comprend alors que ces gens lui veulent du mal pour se venger de la mort d'un homme, tué par son mari, il y a bien longtemps. Comme on s'apprête à fêter Noël et que ses parents ne sont pas là, Hermine décide d'amener Kiona à Val-Jalbert. Quant à Tala, elle part quelques jours en forêt, accompagnée de Madeleine. Or, lorsque Jocelyn et Laura reviennent de Chicoutimi, c'est le drame quand cette dernière aperçoit la jeune Métis. Elle demande à sa fille de la ramener à Roberval, mais Hermine résiste aux crises de sa mère, ce qui donne l'occasion à Jocelyn de faire connaissance de sa fille illégitime. De son côté, en permission pour quelques jours, Toshan revient à Val-Jalbert pendant la période des fêtes. Il assiste avec ses enfants et ses beaux-parents à la messe de Noël où Hermine, comme à son habitude, charme son auditoire par son extraordinaire voix. Mais au cœur de l'hiver, le petit Louis est enlevé par Paul Tremblay, l'homme derrière les événements mettant en cause Tala. Le gredin a flairé la bonne affaire, car il a appris que Laura est riche. C'est la panique à Val-Jalbert et lorsque Hermine apprend la nouvelle à Toshan, ce dernier décide de revenir délivrer son demi-frère. Il arrive au moment où les Chardin reçoivent le téléphone de la maîtresse de Tremblay. La femme, honteuse, a décidé de trahir son amant. Grâce à son aide, Toshan retrouve Louis au fond de la caverne du Trou de la fée, à Desbiens puis repart dans la forêt, où l'armée vient d'ouvrir un camp destiné à garder des prisonniers allemands. Puis au printemps, alors que l'accouchement de Betty vire au drame, Hermine apprend une nouvelle terrible de la bouche même de Simon, qui doit se marier bientôt avec Charlotte. Les épousailles sont compromises, mais le retour soudain de Toshan, qui songe à déserter l'armée, brouille à nouveau les cartes. Est-ce que les deux amoureux trouveront la force d'affronter à nouveau les épreuves qu'ils pressentent?

Biographie de Marie-Bernadette Dupuy

Marie-Bernadette Dupuy est née à Angoulême, dans la Charente française, en 1952. Petite fille un peu rêveuse, son enfance s’est déroulée dans les rues étroites de la vieille ville médiévale. Depuis le début de sa carrière d'auteure, madame Dupuy a fait paraître plus d’une trentaine de livres, dont plusieurs polars. L’Orpheline du Bois des Loups, publié en 2002 aux Éditions JCL, est son premier ouvrage disponible en terre canadienne. Se sont ajoutés depuis: L’Amour écorché paru en 2003, puis, en mars 2004, toujours chez JCL, Les Enfants du Pas du Loup et, en septembre, Le Chant de l'Océan. Elle revient en 2005 avec Le Refuge aux roses, l’histoire d’un amour plus fort que la mort. Tout juste quelques mois plus tard, de la plume prolifique de Marie-Bernadette Dupuy nous arrive La Demoiselle des Bories, suite attendue de L’Orpheline du Bois des Loups. Pour sa part, Le Cachot de Hautefaille, est sur le marché depuis août 2006. Son ouvrage suivant, Le Val de l'espoir, évoque un problème caractéristique de notre époque, les ravages que cause la drogue. Depuis l'été 2007, madame Dupuy nous présente une grande saga en plusieurs tomes, dont le premier, Le Moulin du loup, fut presque aussitôt suivi par Le Chemin des falaises, puis par Les Tristes Noces, au tout début du printemps 2008. Paru quelques mois plus tard, à l'automne 2008, L'Enfant des neiges raconte la fascinante histoire de Hermine, une jeune fille douée pour le chant, demeurant au début du siècle dernier dans le pittoresque village de Val-Jalbert, au Lac-Saint-Jean. Parallèlement, elle livre au début de l'hiver 2009 le quatrième tome d'une série de cinq, La Grotte aux fées. Entre-temps, madame Dupuy livre au public québécois Le Rossignol de Val-Jalbert, suite attendue se déroulant toujours au Lac-Saint-Jean. Enfin, à l'hiver 2010, Les Fiancés du Rhin se révèle une magnifique histoire d'amour entre une Française et un Allemand pendant la Deuxième Guerre mondiale. Puis, Les Ravages de la passion, édité également au début de 2010, constitue le cinquième tome de la saga mettant en scène la famille Roy. Du même souffle, en septembre de la même année, elle présente à ses fans Les Soupirs du vent, troisième tome mettant en vedette Hermine et Toshan. Très attendu, le quatrième tome de la série Les Marionnettes du destin est disponible depuis mai 2011. À l'automne 2011, madame Dupuy s'attaque à une nouvelle série dont Angélina : les mains de la vie constitue le premier tome.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire