Votre compte

Les Tarieu de Lanaudière


À l’époque de la Nouvelle-France, les de Lanaudière, seigneurs et militaires, ont fait fortune. La Conquête britannique de 1760 force l’élite de la colonie à faire un choix : rentrer en France ou s’adapter. Les Tarieu de Lanaudière choisissent de rester. Favorisés par le gouverneur Carleton, ils récolteront privilèges et honneur, multiplieront et cumuleront les postes.Pourtant, n’avaient-ils pas perdus le patronage du roi de France ? N’étaient-ils pas privés de leurs émoluments d’officiers et des revenus tirés du commerce des fourrures ? De plus, une nouvelle élite se mettait en place. La noblesse canadienne a-t-elle accepté de s’allier à l’élite anglaise ?La société canadienne de 1760 était une société normale composée de gens dotés de l’instinct de survie et de capacités d’adaptation dont les Tarieu de Lanaudière sont un bel exemple.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Tarieu de Lanaudière”

Fiche technique

Résumé

À l’époque de la Nouvelle-France, les de Lanaudière, seigneurs et militaires, ont fait fortune. La Conquête britannique de 1760 force l’élite de la colonie à faire un choix : rentrer en France ou s’adapter. Les Tarieu de Lanaudière choisissent de rester. Favorisés par le gouverneur Carleton, ils récolteront privilèges et honneur, multiplieront et cumuleront les postes.Pourtant, n’avaient-ils pas perdus le patronage du roi de France ? N’étaient-ils pas privés de leurs émoluments d’officiers et des revenus tirés du commerce des fourrures ? De plus, une nouvelle élite se mettait en place. La noblesse canadienne a-t-elle accepté de s’allier à l’élite anglaise ?La société canadienne de 1760 était une société normale composée de gens dotés de l’instinct de survie et de capacités d’adaptation dont les Tarieu de Lanaudière sont un bel exemple.

Biographie de Sophie Imbeault

Diplômée de l'Université Laval, où elle a obtenu une maîtrise en histoire, Sophie Imbeault a notamment été boursière de la fondation Jean-Charles-Bonenfant à la Bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec. Elle a complété une maîtrise en administratio

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire