Votre compte

Les Voraces : Tragédie en cinq actes et en vers


C’était il y a quatorze ans et ils sont tous encore là : Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Michel Rocard, Jacques Chaban-Delmas, Edgar Faure, Georges Marchais, Alain Krivine, Arlette Laguiller, et même Pierre-Auguste Messmer. Nous nous plaisons à les revoir dans leurs commencements. Voici pourquoi nous rééditons cette pièce : pour rire. * « C’est un événement politico-humoristico-littéraire d’une drôlerie et d’une rosserie exceptionnelles. » Le Point « Michel-Antoine Burnier, Bernard Kouchner et Frédéric Bon s’y sont pris comme Corneille, Racine et Molière. Ni mieux ni pis. » Guy Sitbon Le Nouvel Observateur « Une tragédie classique. » L’Express « Ça aurait fait rire le président Pompidou, s’il avait eu moins mal au cul. » Delfeil de Ton Charlie Hebdo « Il faut savoir un gré infini à Monsieur Balland d’avoir publié cette œuvre importante. » Yvan Audouard Le Canard Enchaîné. « Der « Esprit » ist noch nicht aus Frankreich entflohen. » Werner Bökenkamp Frankfurter Allgemeine Zeitung
5,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les Voraces : Tragédie en cinq actes et en vers”

Fiche technique

Résumé

C’était il y a quatorze ans et ils sont tous encore là : Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Michel Rocard, Jacques Chaban-Delmas, Edgar Faure, Georges Marchais, Alain Krivine, Arlette Laguiller, et même Pierre-Auguste Messmer. Nous nous plaisons à les revoir dans leurs commencements. Voici pourquoi nous rééditons cette pièce : pour rire. * « C’est un événement politico-humoristico-littéraire d’une drôlerie et d’une rosserie exceptionnelles. » Le Point « Michel-Antoine Burnier, Bernard Kouchner et Frédéric Bon s’y sont pris comme Corneille, Racine et Molière. Ni mieux ni pis. » Guy Sitbon Le Nouvel Observateur « Une tragédie classique. » L’Express « Ça aurait fait rire le président Pompidou, s’il avait eu moins mal au cul. » Delfeil de Ton Charlie Hebdo « Il faut savoir un gré infini à Monsieur Balland d’avoir publié cette œuvre importante. » Yvan Audouard Le Canard Enchaîné. « Der « Esprit » ist noch nicht aus Frankreich entflohen. » Werner Bökenkamp Frankfurter Allgemeine Zeitung

Biographie de Michel-Antoine Burnier

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire