Votre compte

Marcel Pagnol-Albert Cohen, une amitié solaire


1906. Marseille est dans son âge d’or : premier port  de France, le pont transbordeur – sa Tour Eiffel – entre les deux quais. Albert Cohen et Marcel Pagnol, nés tous deux en 1895, l’un à Aubagne, l’autre à Corfou, et arrivés à Marseille au début du siècle, se rencontrent au Grand lycée, devenu le lycée Thiers. Leur amitié surgit là, tout de suite, une évidence : « Marcel de mon enfance, aussitôt aimé, le premier jour de mon entrée en sixième d’abord appelé Pagnol et puis, quelques semaines plus tard, appelé Marcel, à jamais mon frère et ami », écrit Cohen. Elle durera toute leur vie. Entrant dans l’âge adulte, ils quittent Marseille, l’auteur de  Belle du Seigneur  pour Genève, celui de  Marius  pour Paris. Ils se reverront très peu. Loin des yeux mais près, très près, du cœur. Si différents, si proches. Une amitié solaire ? Oui. Parce que dénuée de rivalité, dans la spontanéité, à jamais du côté de l’enfance. Solaire aussi bien sûr parce que ce sont deux hommes de la Méditerranée. Qui aiment passionnément la vie, mais qui font passer leur écriture germée au soleilavant tout. Leur vie, leur œuvre, au prisme de cette amitié née dans la lumière, c’est ce que ce livre vous propose de découvrir ou de redécouvrir. Vous pensiez les connaître, vous serez surpris.  (Dane Cuypers)

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Marcel Pagnol-Albert Cohen, une amitié solaire”

Fiche technique

  • Auteur : Dane Cuypers
  • Éditeur : Editions de Fallois
  • Date de parution : 01/07/20
  • EAN : 9791032101629
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 221
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

1906. Marseille est dans son âge d’or : premier port  de France, le pont transbordeur – sa Tour Eiffel – entre les deux quais. Albert Cohen et Marcel Pagnol, nés tous deux en 1895, l’un à Aubagne, l’autre à Corfou, et arrivés à Marseille au début du siècle, se rencontrent au Grand lycée, devenu le lycée Thiers. Leur amitié surgit là, tout de suite, une évidence : « Marcel de mon enfance, aussitôt aimé, le premier jour de mon entrée en sixième d’abord appelé Pagnol et puis, quelques semaines plus tard, appelé Marcel, à jamais mon frère et ami », écrit Cohen. Elle durera toute leur vie. Entrant dans l’âge adulte, ils quittent Marseille, l’auteur de  Belle du Seigneur  pour Genève, celui de  Marius  pour Paris. Ils se reverront très peu. Loin des yeux mais près, très près, du cœur. Si différents, si proches. Une amitié solaire ? Oui. Parce que dénuée de rivalité, dans la spontanéité, à jamais du côté de l’enfance. Solaire aussi bien sûr parce que ce sont deux hommes de la Méditerranée. Qui aiment passionnément la vie, mais qui font passer leur écriture germée au soleilavant tout. Leur vie, leur œuvre, au prisme de cette amitié née dans la lumière, c’est ce que ce livre vous propose de découvrir ou de redécouvrir. Vous pensiez les connaître, vous serez surpris.  (Dane Cuypers)

Biographie de Dane Cuypers

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire