Votre compte

Modèles et modalités de la transmission culturelle


Qu’elle porte sur des objets, des lieux, des monuments, des médias, des pratiques culturelles ou des êtres vivants, la transmission constitue un moment crucial des processus créateurs. Si le patrimoine culturel est par définition ce qui devrait être transmis, l’extension actuelle de cette notion justifie à elle seule que l’on s’interroge sur ses mécanismes de transmission. L’objectif de ce second volume est d’appréhender les modalités de la transmission du point de vue de l’histoire de l’art, des arts vivants, de l’histoire culturelle, de l’anthropologie, de l’architecture et de l’urbanisme. Dès lors, la patrimonialisation apparaît comme un moment possible du « transmettre ». La diversité des champs concernés par ce volume interdisciplinaire nécessite que l’on s’intéresse à la transmission tant du point de vue de la production des contenus que du point de vue des dispositifs, des technologies et des « arts » de la passation. Par conséquent, une attention particulière est accordée aux échelles et à la construction socioculturelle des espaces de la transmission (relation de face à face, groupes intégrés ou diffus) ainsi qu’à leurs enjeux éthiques et politiques.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Modèles et modalités de la transmission culturelle”

Fiche technique

Résumé

Qu’elle porte sur des objets, des lieux, des monuments, des médias, des pratiques culturelles ou des êtres vivants, la transmission constitue un moment crucial des processus créateurs. Si le patrimoine culturel est par définition ce qui devrait être transmis, l’extension actuelle de cette notion justifie à elle seule que l’on s’interroge sur ses mécanismes de transmission. L’objectif de ce second volume est d’appréhender les modalités de la transmission du point de vue de l’histoire de l’art, des arts vivants, de l’histoire culturelle, de l’anthropologie, de l’architecture et de l’urbanisme. Dès lors, la patrimonialisation apparaît comme un moment possible du « transmettre ». La diversité des champs concernés par ce volume interdisciplinaire nécessite que l’on s’intéresse à la transmission tant du point de vue de la production des contenus que du point de vue des dispositifs, des technologies et des « arts » de la passation. Par conséquent, une attention particulière est accordée aux échelles et à la construction socioculturelle des espaces de la transmission (relation de face à face, groupes intégrés ou diffus) ainsi qu’à leurs enjeux éthiques et politiques.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire