Votre compte

Moebius. No. 145, Avril 2015


À l’instar de ceux qui distinguent sciences dures et sciences molles, on peut dire que la revue Mœbius, par ses numéros thématiques, propose dans chaque appel à textes une « contrainte molle » à ses collaborateurs, par opposition aux « contraintes dures » façon Oulipo. Il arrive cependant que par accident (ou non) la perspective se déplace, qu’une force délicieusement centrifuge nous tire hors du chemin balisé du thème ou de la contrainte. Tout à coup nous éprouvons le vif besoin d’être dépaysé, voire égaré; de nous découvrir pauvre en thème. C’est ainsi que ce numéro 145 « Comme il vous plaira » s’est élaboré, au fil des rencontres le long de chemins de traverse et de « sentiers qui bifurquent ».
6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Moebius. No. 145, Avril 2015”

Fiche technique

Résumé

À l’instar de ceux qui distinguent sciences dures et sciences molles, on peut dire que la revue Mœbius, par ses numéros thématiques, propose dans chaque appel à textes une « contrainte molle » à ses collaborateurs, par opposition aux « contraintes dures » façon Oulipo. Il arrive cependant que par accident (ou non) la perspective se déplace, qu’une force délicieusement centrifuge nous tire hors du chemin balisé du thème ou de la contrainte. Tout à coup nous éprouvons le vif besoin d’être dépaysé, voire égaré; de nous découvrir pauvre en thème. C’est ainsi que ce numéro 145 « Comme il vous plaira » s’est élaboré, au fil des rencontres le long de chemins de traverse et de « sentiers qui bifurquent ».

Biographie de Jean-Claude Brochu

Jean-Claude Brochu est né à Québec en 1961 et enseigne le français et la littérature au Cégep Édouard-Montpetit depuis 1990. Il a rédigé un mémoire de maîtrise sur l’intimisme dans les romans de Julien Green et collaboré à divers ouvrages collectifs, de même qu’à plusieurs revues littéraires québécoises. Caroline Legouix a publié des nouvelles dans des revues (Moebius, Virages, XYZ. La revue de la nouvelle, Brèves littéraires) et en recueil : Visite la nuit (Éditions de la Grenouillère, 2012). Elle a été lauréate des 12e et 14e concours de nouvelles du Lecteur du Val (France) et a obtenu en 2013 une bourse de la relève du Conseil des arts et des lettres du Québec (volet recherche et création) pour son projet de roman. Stéphane Gauthier est né et a grandi à Roberval, au Lac-Saint-Jean. Il a complété un baccalauréat en linguistique et un certificat en rédaction pro-fessionnelle et poursuivi des études en bibliothéconomie. Il est aujourd’hui bibliothécaire pour la Ville de Montréal. Son animal préféré est le bleu. Lori Saint-Martin est professeure au département d’études littéraires de l’UQAM, essayiste et traductrice littéraire (de l’anglais et de l’espagnol). Elle a publié deux recueils de nouvelles, Lettre imaginaire à la femme de mon amant et Mon père, la nuit ; un roman, Les portes closes ; et un livre de micro-récits, Mathématiques intimes. Aliénor Debrocq, née à Mons en 1983, vit aujourd’hui à Bruxelles. Auteure d’une thèse en histoire de l’art sur le mouvement Cobra (2012), elle travaille dans l’enseignement supérieur artistique et comme journaliste indépendante dans la presse culturelle. Parallèlement, elle écrit de la fiction (nouvelles, théâtre, roman) et anime des ateliers d’écriture. Son premier recueil de nouvelles, Cruise Control, est paru aux éditions Quadrature en 2013. Daniel Chouinard est né dans la région de Québec et vit à Montréal, où il travaille dans une bibliothèque. Il a publié des nouvelles dans les revues Virages et Moebius. Natalie Jean a grandi dans un village d’une dizaine de rues d’où on voit le fleuve. Inspirée par différents champs de création, elle a pratiqué la danse contemporaine et travaillé en tant que graphiste à Montréal et à Québec. Elle a publié deux recueils de nouvelles, dont le plus récent, Le vent dans le dos (Leméac, 2014), a remporté le Prix de création littéraire de la Bibliothèque de Québec et du Salon international du livre de Québec. Elle est en train d’écrire un roman.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire