Votre compte

Noir comme d'habitude


" Un-litre-d'eau-pure-pèse-un-kilo anime chantonne Zoubi et il ajoute, Parfois y a des matières en suspension. C'est quoi des matières dit Marie. De la boue, des alluvions, je l'ai lu dans mon livre. Et aussi que l'eau y en a pas pour tout le monde. Dans cent ans si on gaspille l'homme aura plus rien à boire. Les enfants boiront du coca. " Fermez-la bon Dieu crie le grand. On n'entend plus la télé. Vos histoires d'eaux ça va durer longtemps ? Et l'autre, Doucement les minots, on discute grave. On voudrait s'arranger pour que Jean oublie Charlotte et retrouve Lisa. Qui l'adore. Qui fait pas mal la cuisine (mis à part le gâteau manqué). Qui est notre sœur aînée, à toi aussi Zoubi. C'est moche de la laisser chialer dans son coin. "

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Noir comme d'habitude”

Fiche technique

  • Auteur : Annie SAUMONT
  • Éditeur : Julliard
  • Date de parution : 20/12/12
  • EAN : 9782260019718
  • Format : ePub
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Un-litre-d'eau-pure-pèse-un-kilo anime chantonne Zoubi et il ajoute, Parfois y a des matières en suspension. C'est quoi des matières dit Marie. De la boue, des alluvions, je l'ai lu dans mon livre. Et aussi que l'eau y en a pas pour tout le monde. Dans cent ans si on gaspille l'homme aura plus rien à boire. Les enfants boiront du coca. " Fermez-la bon Dieu crie le grand. On n'entend plus la télé. Vos histoires d'eaux ça va durer longtemps ? Et l'autre, Doucement les minots, on discute grave. On voudrait s'arranger pour que Jean oublie Charlotte et retrouve Lisa. Qui l'adore. Qui fait pas mal la cuisine (mis à part le gâteau manqué). Qui est notre sœur aînée, à toi aussi Zoubi. C'est moche de la laisser chialer dans son coin. "

Biographie d’Annie SAUMONT

Née à Cherbourg, Annie Saumont s'est d'abord illustrée en tant que traductrice, notamment de J.D. Salinger. Auteure de plus de trois cents nouvelles et d'une vingtaine de recueils, Annie Saumont a reçu de nombreux prix littéraires, dont le Goncourt de la nouvelle pour Quelquefois dans les cérémonies (Gallimard, 1981), le Grand prix de la nouvelle de la Société Des Gens de Lettres pour Je suis pas un camion (Seghers, 1989), le prix Renaissance de la nouvelle pour Les voilà quel bonheur (Julliard, 1994) ainsi que le prix de la Nouvelle décerné par l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. Koman sa sécri émé ? (2005), Les Croissants du dimanche (2008), Encore une belle journée (2010), Le Tapis du salon (2012), Un si beau parterre de pétunias (2013) sont paru aux éditions Julliard. Florilège (2017) publié à titre posthume rassemble une quarantaine de courts récits caractéristiques de son style inimitable.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire