Votre compte

Notre agent à La Havane


C'est dans ses innombrables et incessants déplacements que Graham Greene, voyageur, homme d'action et d'écriture, a puisé le matériau et l'atmosphère si souvent exotiques de ses romans. Dans Notre agent à La Havane (1958), Graham Greene plante son décor à Cuba juste avant la révolution castriste dont on peut voir la prémonition en filigrane dans son récit. Acuité du regard d'un ex-reporter et rédacteur au Times ! Quant à l'histoire, elle est ébouriffante : c'est celle d'un citoyen britannique ordinaire, marchand d'aspirateurs à La Havane, qu'un agent secret de l'Intelligence Service recrute sur sa seule bonne mine et son naïf patriotisme, pour lui confier la mission de créer un réseau d'espions imaginaires...
Cette aventure tragique et burlesque à la fois, cruelle aussi dans son dénouement, inspira aussitôt à Carol Reed un classique du cinéma - occasion, pour Alec Guinness, d'un de ses inoubliables numéros d'acteur.

10,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Notre agent à La Havane”

Fiche technique

Résumé

C'est dans ses innombrables et incessants déplacements que Graham Greene, voyageur, homme d'action et d'écriture, a puisé le matériau et l'atmosphère si souvent exotiques de ses romans. Dans Notre agent à La Havane (1958), Graham Greene plante son décor à Cuba juste avant la révolution castriste dont on peut voir la prémonition en filigrane dans son récit. Acuité du regard d'un ex-reporter et rédacteur au Times ! Quant à l'histoire, elle est ébouriffante : c'est celle d'un citoyen britannique ordinaire, marchand d'aspirateurs à La Havane, qu'un agent secret de l'Intelligence Service recrute sur sa seule bonne mine et son naïf patriotisme, pour lui confier la mission de créer un réseau d'espions imaginaires...
Cette aventure tragique et burlesque à la fois, cruelle aussi dans son dénouement, inspira aussitôt à Carol Reed un classique du cinéma - occasion, pour Alec Guinness, d'un de ses inoubliables numéros d'acteur.

Biographie de Graham GREENE

Que Graham Greene (1904-1991) ait été l'un des plus grands romanciers de son siècle, voire de toute l'histoire de la littérature anglaise pourtant riche en talents, voilà ce qu'aucun de ses lecteurs ne voudra contester. Né à Berkhamsted, il fit ses études au Balliol College d'Oxford puis entama une carrière de journaliste au Times. Son premier roman, L'Homme et lui-même, paraît en 1929, bientôt suivi par Orient Express (1932), C'est un champ de bataille (1934), Mère Angleterre (1935) et Tueur à gages (1936, " Pavillons Poche ", 2018) ; mais c'est avec Rocher de Brighton (1938, " Pavillons Poche ", 2012) et La Puissance et la Gloire (1940) qu'il conquiert la notoriété. Son œuvre, considérable, est marquée par de purs chefs-d'œuvre tels Notre agent à La Havane, Un Américain bien tranquille, Les Comédiens (" Pavillons Poche ", 2016), Le Fond du problème et, dans un genre plus léger, Voyages avec ma tante (" Pavillons Poche ", 2018)ou Monsignor Quichotte (" Pavillons Poche ", 2018). C'est une œuvre puissante et ambitieuse par les thèmes abordés (la condition humaine à travers des personnages de tous bords et de tous horizons) et à ce titre sans doute inégalée, mais aussi par la façon dont ils sont traités. Car Greene était surtout un prodigieux raconteur d'histoires, un de ces " story-tellers " de génie dont les livres résonnent dans la mémoire du lecteur longtemps après qu'il en a achevé la lecture. Ce fut aussi un homme de passion resté jusqu'en ses derniers jours à la recherche de l'humain, du vrai, du bien, et prompt à pourfendre l'injustice. Il est mort en Suisse en 1991.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire