Votre compte

Observations sur la torture


" Les Observations sur la torture de Pietro Verri sont un document fascinant. " Libération
En 1630, le duché de Milan connaît une grave crise de succession. Pour contrôler les rouages de l'État et se concilier les bonnes grâces de la population, le Sénat va utiliser la terreur suscitée par l'épidémie de peste qui ravage la région et flatter les peurs et superstitions les plus ancestrales. Ainsi sera érigée la Colonne Infâme, afin de remémorer le procès des " propagateurs de peste', les sieurs Piazza et Mora, torturés, tenaillés, roués et égorgés pour avoir oint les murs de la cité avec des substances pestifères...

Un siècle plus tard, alors qu'il travaille à son Histoire de l'État de Mantoue, Pietro Verri prend conscience de l'ignominie que célèbre la Colonne Infâme. En 1776, lorsque, par la voix du Sénat, Milan refuse d'abolir l'usage de la torture, il s'attelle à la rédaction de ses Observations ; outre la relation historique des faits qui ont conduit à l'érection du monument, il démonte les témoignages, met au jour les obscurités de la procédure et fait de son ouvrage un vibrant plaidoyer contre la torture.

" Car si la raison parvient à établir que la torture est injuste, dangereuse et cruelle, cette récompense me sera plus chère que la gloire d'avoir composé un volume. J'aurais ainsi défendu les plus faibles et les plus infortunés de mes frères humains. "

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Observations sur la torture”

Fiche technique

  • Auteur : Pietro Verri
  • Éditeur : Viviane Hamy
  • Date de parution : 02/01/14
  • EAN : 9782878587333
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 160
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Les Observations sur la torture de Pietro Verri sont un document fascinant. " Libération
En 1630, le duché de Milan connaît une grave crise de succession. Pour contrôler les rouages de l'État et se concilier les bonnes grâces de la population, le Sénat va utiliser la terreur suscitée par l'épidémie de peste qui ravage la région et flatter les peurs et superstitions les plus ancestrales. Ainsi sera érigée la Colonne Infâme, afin de remémorer le procès des " propagateurs de peste', les sieurs Piazza et Mora, torturés, tenaillés, roués et égorgés pour avoir oint les murs de la cité avec des substances pestifères...

Un siècle plus tard, alors qu'il travaille à son Histoire de l'État de Mantoue, Pietro Verri prend conscience de l'ignominie que célèbre la Colonne Infâme. En 1776, lorsque, par la voix du Sénat, Milan refuse d'abolir l'usage de la torture, il s'attelle à la rédaction de ses Observations ; outre la relation historique des faits qui ont conduit à l'érection du monument, il démonte les témoignages, met au jour les obscurités de la procédure et fait de son ouvrage un vibrant plaidoyer contre la torture.

" Car si la raison parvient à établir que la torture est injuste, dangereuse et cruelle, cette récompense me sera plus chère que la gloire d'avoir composé un volume. J'aurais ainsi défendu les plus faibles et les plus infortunés de mes frères humains. "

Biographie de Pietro Verri

Pietro Verri est né en 1728 à Milan. En 1764, avec Beccaria et quelques amis, il fonde la revue "Il Caffè" et collabore activement à la rédaction du traité "Des délits et des peines" de Beccaria. Avec ses "Observations sur la torture", il réagit violemment contre l’immobilisme des institutions de son temps et de sa patrie, mais le livre paraîtra de manière posthume, en 1804. Il meurt en 1797.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire