Votre compte

Pages inespérées


Ces Pages inespérées sont autant de pépites délicieuses et inédites qui continuent les jeux, poursuivent les lignes d'une œuvre semblant pousser encore comme un rhizome. On y retrouvera les embarras comiques des Cronopes, les rêveries maladroites de Lucas, les dialogues absurdes de Calac et Polanco… Des nouvelles inédites répondent à des nouvelles connues, et l'œuvre continue de croître comme un magma vivant. La plupart de ces textes sont aussi des micro-contes où le personnage central est le langage: trouvailles de mots, trouvailles de formes, jeux sur la contrainte de lecture… On retrouve ici le Cortázar solaire: créateur débridé, cet ennemi de la langue figée, nous offre son regard renouvelé sur le monde et nous incite à y tracer ce chemin parallèle, à y jouer encore. Sylvie Protin.
9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Pages inespérées”

Fiche technique

Résumé

Ces Pages inespérées sont autant de pépites délicieuses et inédites qui continuent les jeux, poursuivent les lignes d'une œuvre semblant pousser encore comme un rhizome. On y retrouvera les embarras comiques des Cronopes, les rêveries maladroites de Lucas, les dialogues absurdes de Calac et Polanco… Des nouvelles inédites répondent à des nouvelles connues, et l'œuvre continue de croître comme un magma vivant. La plupart de ces textes sont aussi des micro-contes où le personnage central est le langage: trouvailles de mots, trouvailles de formes, jeux sur la contrainte de lecture… On retrouve ici le Cortázar solaire: créateur débridé, cet ennemi de la langue figée, nous offre son regard renouvelé sur le monde et nous incite à y tracer ce chemin parallèle, à y jouer encore. Sylvie Protin.

Biographie de Julio Cortázar

Né en 1914 à Bruxelles, de parents argentins, Julio Cortázar a passé son enfance et son adolescence en Argentine. Enseignant, puis traducteur, il a vécu ensuite plus de trente ans en France, pays dont il prit finalement la nationalité. Il est mort à Paris le 12 février 1984.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire